Famille: David Hallyday dit ce qu’il pense sur la bataille de l’héritage de Johnny

Publié

FamilleDavid Hallyday dit ce qu’il pense sur la bataille de l’héritage de Johnny

Le chanteur a fait une rare déclaration sur le scandale médiatique autour du testament de son père. Il espère mettre définitivement fin à toutes les discussions.

David Hallyday a perdu son père Johnny Hallyday dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017.

David Hallyday a perdu son père Johnny Hallyday dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017.

NurPhoto via Getty Images

Le vendredi 31 juillet dernier, l’avocat de David Hallyday faisait une annonce inattendue: son client renonce à l’héritage de Johnny. «Financièrement ou patrimonialement», il souhaiterait «protéger ses trois sœurs», Laura, Jade et Joy.

La bataille judiciaire autour de l’héritage du rockeur, c’est de l’histoire ancienne pour l’interprète de «Ma dernière lettre». Et c’est d’ailleurs ce qu’il a confirmé ce mercredi 9 septembre sur les ondes de RTL. «C’est quelque chose de privé, de très personnel et je n’ai plus rien à dire là-dessus. Dieu merci, c’est terminé et entre vous et moi, je crois que ça saoule vraiment les gens. On n’est pas dans ce monde-là aujourd’hui. Des gens perdent leur travail, ils ne savent pas comment ils vont bosser, payer leur loyer… On n’est pas là-dedans. C’est du passé, c’est fini», explique-t-il.

«Je pense qu’il mérite qu’on pense à lui d’une autre façon»

Il aimerait surtout que les gens se souviennent de Johnny Hallyday pour sa musique et non pour ce dernier scandale médiatique. «Mon père est un si grand artiste que je pense qu’il mérite qu’on pense à lui d’une autre façon, par sa musique, par le travail qu’il a fait pendant plus de 50 ans. Par les joies et le bonheur qu’il a donné à tant de gens», souligne-t-il.

En revanche, David Hallyday exprime son souhait de conserver un droit de regard sur l’héritage artistique de son papa. «J’ai toujours mon avis à donner. Je pense que c’est toujours bien. On a fait les mêmes métiers, donc je pense que je pourrais donner un avis assez bienveillant sur sa carrière et la suite. La continuité c’est très important. J’aurais mon mot à dire. La loi le prévoit de toute manière», conclut le frère de Laura Smet.

(LeMatin.ch)

Ton opinion

7 commentaires