Publié

CyclocrossDe la boue jusque dans les oreilles

L’épreuve de cyclocross disputée dimanche à Termonde en Belgique a été marquée par des conditions particulièrement difficiles.

Wout Van Aert s’est magistralement imposé dimanche à Termonde, au terme d’une course dantesque.

Wout Van Aert s’est magistralement imposé dimanche à Termonde, au terme d’une course dantesque.

AFP

Wout Van Aert a remporté dimanche une course qui fera date. D’abord par l’avance magistrale qu’il est parvenu à prendre sur son premier poursuivant: Mathieu van der Poel, champion du monde en titre et grand dominateur de la discipline pointant à près de trois minutes (+2’’59).

Ensuite par les conditions dantesques qui se sont abattues sur l’épreuve en ce 27 décembre, rendant la course particulièrement éreintante pour les organismes. C’est à peine si on distinguait les visages et les maillots des coureurs.

Des conditions qui s’expliquent météorologiquement parlant. La tempête hivernale Bella avait en effet peu avant frappé la Belgique avec de fortes pluies et des vents violents, obligeant les organisateurs à retirer certains passages du parcours.

Côté suisse, le meilleur représentant est à chercher à la 14e place, en la personne du Zurichois Kevin Kuhn (+6’’24). Les autres Helvètes engagés ont terminé un peu plus loin: le Zurichois Timon Rüegg s’est classé 33e, le Valaisan Gilles Mottiez 36e, le Bernois Joris Ryf 45e et le Zurichois Felix Stehli à la 52e place. Le Vaudois Loris Rouiller, champion suisse U23 2019, n’a pas pris le départ de l’épreuve.

Le vélo bloqué dans la boue

Les femmes, qui disputaient leur course en ouverture, avaient déjà fait les frais de la tempête Bella, certaines concurrentes s’enfonçant jusqu'aux genoux dans une tourbière de boue.

C’est finalement la Hollandaise Lucinda Brand qui s’est imposée, devant l’Américaine Clara Honsinger et la Néerlandaise Ceylin del Carmen Alvarado.

(Sport-Center)

Ton opinion

0 commentaires