Actualisé

INTIMIDATIONDe nouvelles menaces de mort visent le clan Weber

Vendredi 24 janvier, un promoteur valaisan très remonté a promis de se rendre chez les Weber «avec un fusil». La police a interpellé l'auteur des menaces.

par
C.H.

L'écologiste vaudois Franz Weber a reçu de nouvelles menaces de mort vendredi 24 janvier. Sa fille Véra et son avocat Pierre Chiffelle avaient déjà été visés par une lettre anonyme annonçant la préméditation de leur assassinat en septembre 2013.

Cette fois-ci, c'est par téléphone que les menaces ont été proférées. Selon le quotidien 24 Heures, «trois collaboratrices de la fondation du célèbre écologiste vaudois ont reçu plusieurs appels menaçants d'un promoteur valaisan. (...) Injures et menaces fusent, jusqu'à ce que l'homme promette de 'venir avec un fusil'».

La fureur de ce dernier aurait été liée à un projet de chalet tombé à l'eau suite à l'intervention de la fondation.

«On se serait cru dans un film»

Selon 24 Heures, la police, avertie, a pris les menaces très au sérieux et a dépêché sur le lieu du domicile de la famille Weber, à Clarens, plusieurs unités: «Je n'ai jamais vu ça de ma vie, raconte l'épouse de Franz, Judith Weber. Il y avait des voitures de police partout dans le quartier. Les policiers étaient armés et portaient des gilets pare-balles. Ils nous accompagnaient dans tous nos déplacements. On se serait cru dans un film.»

L'auteur des menaces a rapidement été identifié et interpellé. L'avocat de Franz Weber Pierre Chiffelle déposera une plainte dans les jours qui viennent.

Ton opinion