Publié

GenèveDealer d'héroïne arrêté au bord de l'Arve

Un homme né en 1990, originaire d'Albanie, sans domicile fixe, a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants.

par
communiqué
Police genevoise

Mardi, aux alentours de 16h, une surveillance policière visant à lutter contre le trafic de stupéfiants était mise en place au bord de l'Arve, dans le quartier des Acacias. Après quelques minutes, les policiers ont remarqué deux hommes qui descendaient sous un pont. Ils ont pris contact avec un troisième individu, ont procédé à un échange et se sont séparés.

Le vendeur s'est alors caché dans les lierres qui bordent l'Arve avant d'être interpellé. Au même moment, les consommateurs étaient contrôlés à la route des Acacias par d'autres agents. Un sachet d'héroïne (5,2 g) a été retrouvé sur un des toxicomanes, lequel a immédiatement mis en cause le vendeur.

Lors des contrôles du vendeur, les policiers ont remarqué un quatrième individu qui descendait au bord de l'Arve. A la vue des agents, l'homme est parti en courant. Dans sa fuite, il a sorti de sa poche arrière de son pantalon deux «puks» (un puk contient, en général, environ dix sachets de 5 grammes d'héroïne) qu'il a jetés à l'eau. Un de ces deux paquets a heurté un arbre avant de tomber dans l'Arve et seul un sachet contenant 5.2 grammes d'héroïne a pu être récupéré sur les bords de la rivière. Le reste de ces puks a été perdu dans l'eau et le fuyard n'a pas pu être interpellé.

Votre opinion