Football - Débat – Le match Suisse-Finlande sert-il à quelque chose?
Publié

FootballDébat – Le match Suisse-Finlande sert-il à quelque chose?

L’Association suisse de football a placé un match amical après les deux rencontres qualificatives de la semaine dernière. Utile ou non? On en débat.

par
Robin Carrel
(St-Gall)
Daniel Visentini
(St-Gall)
Une titularisation pour Vladimir Petkovic?

Une titularisation pour Vladimir Petkovic?

freshfocus

Le match qui ne sert à rien

«A deux mois de l’Euro, on voudrait nous faire croire que Vladimir Petkovic a besoin de ce match?»

Daniel Visentini

Ce Suisse-Finlande amical de mercredi soir est un match qui ne sert à rien. La formulation est sans doute abrupte, réductrice, prétentieuse aussi, mais elle ramasse dans son énoncé définitif l’inutilité sportive de cette rencontre. On veut bien comprendre l’intérêt économique, les droits TV etc… On a plus de peine à se persuader que, sur le terrain, quelque enseignement puisse surgir.

A deux mois de l’Euro, on voudrait nous faire croire que Vladimir Petkovic a besoin de ce match pour se faire une idée des forces en présence et affiner son choix en vue de la future liste des 23 sélectionnés pour le grand tournoi? Soyons sérieux. Il n’y a que deux interrogations qui sont encore suspendues: les blessés Schär et Steffen seront-ils de retour et suffisamment prêts pour prétendre à une place et qui Petkovic bifferait-il de sa sélection actuelle pour les intégrer? On pourrait rajouter Lotomba dans le questionnement du sélectionneur. Mais il est à l’Euro M21 et, pas plus que Schär ou Steffen, il ne sera sur la pelouse ce mercredi soir.

Jordan Lotomba est à l’Euro M21

Jordan Lotomba est à l’Euro M21

PIXSELL/freshfocus

On va donc voir une équipe de Suisse sans la plupart de ses cadres, c’est sûrement déjà prévu avec leurs clubs respectifs. Ou alors ils ne joueront que peu. C’est vrai, certains internationaux ont besoin de temps de jeu. D’autres, ceux qui font nombre sans jouer souvent (par exemple Fassnacht, Cömert, Benito, Sow, Omlin), seront sur la pelouse du kybunpark. Et ils auront envie de se montrer, c’est légitime.

De là à bousculer la hiérarchie qui est en place… De là à envisager des bouleversements tactiques qui révolutionneraient les options travaillées depuis longtemps… Allez, on le concède: ce Suisse-Finlande ne sert pas à rien. Mais avec les championnats qui reprendront dans la foulée, on doute fort qu’il soit vraiment utile.

Le «Mister» donne ses instructions

Le «Mister» donne ses instructions

freshfocus

Chaque seconde est nécessaire

«Et les autres, on les voit quand, si la partie amicale contre la Finlande n’avait pas été mise en place?»

Robin Carrel

Il y a un Euro dans quelques semaines. Avant: seulement deux matches de préparation, lun contre les États-Unis - un pays qui est en train de se construire une grosse équipe nationale -, lautre contre le Liechtenstein - habituel galop dessai sans trop de risques avant de décoller. Autant dire que chaque minute, chaque seconde même de match international est nécessaire et précieuse pour Vladimir Petkovic.

Les titulaires habituels ont évolué en Bulgarie (1-3) et face à la Lituanie (1-0). Et les autres, on les voit quand, si la partie amicale contre la Finlande navait pas été mise en place? Et les automatismes, on les travaille quand, sil ny avait pas eu cette rencontre préparatoire? Et ceux qui ne jouent quasiment plus en club, on les évalue quand? Quand est-ce qu’on leur donne du temps de jeu pour qu’ils reprennent le rythme?

Une dernière occasion pour Silvan Widmer de se faire valoir.

Une dernière occasion pour Silvan Widmer de se faire valoir.

freshfocus

La Suisse n’a pas un réservoir immense et certains des moins de 21 ans - qui ont pour certains presque 23 printemps… - actuellement en Slovénie pour l’Euro junior sont indisponibles. Cette partie contre la Finlande va permettre de voir en match international des éléments moins cotés, mais pas forcément moins précieux à l’heure de dresser une liste de 23 individualités pour un grand tournoi.

Et puis bon… Il faut aussi faire tourner la machine à cash, on ne va pas se mentir. Les tribunes sont certes fermées, mais il y a toujours quelques droits TV à aller gratter. L’Association suisse de football a plein de jeunes des deux sexes à former et à faire voyager pour représenter brillamment la Suisse autour du monde!

Votre opinion