Suisse: Déblaiements en cours après trois jours de pluie

Publié

SuisseDéblaiements en cours après trois jours de pluie

Les opérations de nettoyage et de déblaiements ont débuté lundi en Suisse orientale, après les intempéries du week-end.

L'eau s'est répandue dans des rues de la ville d'Altstätten.

L'eau s'est répandue dans des rues de la ville d'Altstätten.

Keystone

Il a plu sans discontinuer depuis vendredi en Suisse orientale, notamment en Appenzell et à St-Gall. Lundi sonne l'heure des déblaiements après ces intempéries. Il est toutefois encore trop tôt pour chiffrer les dégâts.

Les pompiers st-gallois ont été appelés plus de 600 fois durant le week-end. Outre les routes coupées suite aux glissements de terrain, les intempéries ont aussi interrompu les liaisons par bateau. De nombreuses caves ont été inondées.

Depuis dimanche soir, les cieux sont plus cléments. Le retour au sec est propice aux déblaiements et autres nettoyages. Les principaux axes routiers ont tous été dégagés dans le canton de St-Gall, a indiqué à l'ats le porte-parole de la police cantonale. C'est désormais aux communes, et aux employés communaux, de s'occuper des autres travaux de déblaiement.

Altstätten particulièrement touchée

La ville d'Altstätten (SG) a été particulièrement touchée par les intempéries. Cette localité, déjà touchée en 2014 par des inondations, avait depuis installé un système d'alarme, basé sur le niveau des eaux des ruisseaux de la commune.

Si l'eau dépassait une certaine limite mesurée par des capteurs, l'alarme devait se déclencher et les secours être avertis. Globalement, ce système d'alarme a bien fonctionné, a indiqué le président de la commune Ruedi Mattle. L'alarme s'est déclenchée à 4 heures du matin.

Lac jonché de troncs d'arbres

Mais des critiques se sont élevées, notamment de la part du propriétaire d'une boulangerie, surpris par l'inondation. Ce dernier reproche que le système n'alarme que les pompiers et les secours, et non pas toute la population.

D'autres communes, riveraines du lac de Constance, ont commencé à débarrasser le plan d'eau des nombreux troncs d'arbres qui l'encombraient. Les routes cantonales appenzelloises ont également été dégagées et les travaux de déblaiement sont encore en cours pour les routes communales, a précisé à l'ats la police cantonale.

(ats)

Ton opinion