Musique: Décès de Mary Wilson, chanteuse des Supremes
Publié

MusiqueDécès de Mary Wilson, chanteuse des Supremes

La cofondatrice du célèbre groupe de R’n’B s’est éteinte à l’âge de 76 ans. Elle était la seule membre à en avoir fait partie de ses débuts jusqu’à sa fin.

Mary Wilson le 16 novembre 2019 à Atlantic City. La chanteuse avait prévu de sortir quelques titres en mars prochain.

Mary Wilson le 16 novembre 2019 à Atlantic City. La chanteuse avait prévu de sortir quelques titres en mars prochain.

Getty Images

Mary Wilson est décédée dans sa maison de Las Vegas à 76 ans, a indiqué mardi son porte-parole au magazine «Variety». Avec Florence Ballard, Diana Ross et Betty McGlown, elle a fondé, en 1959, The Primettes qui deviendront The Supremes, le groupe féminin le plus populaire de l’histoire des États-Unis, produit par la fameuse Motown.

Le quatuor devient très vite un trio puis s’appelle Diana Ross & The Supremes, avant que celle-ci quitte le groupe début 1970. Malgré les changements de membres récurrents, Mary Wilson est restée jusquà la fin.

De nouveaux titres à venir

En 1977, Mary Wilson entame une carrière solo et est toujours restée active dans le milieu musical médiatique. En 2019 elle participe à la saison 28 de «Dancing with The Stars». Il y a deux jours, elle annonçait encore la sortie prochaine de nouveaux titres, qui devaient paraître le 6 mars, jour de son anniversaire.

The Supremes ont signé les hits «Baby Love», «Stop! In the Name of Love», «You Can’t Hurry Love», «You Keep Me Hangin 'On» et «The Happening». C’est Mary Wilson qui, sur l’album «Let the Sunshine In» sorti en 1969, chante «Can’t Take My Eyes Off You», reprise du succès de Frankie Valli de 1967.

La native du Mississippi a raconté son expérience dans l’industrie de la musique dans une autobiographie parue en 1986, «Dreamgirl: My life as a Supreme». Celle-ci est l’une des biographies musicales les plus vendues de l’histoire.

(Lematin.ch)

Votre opinion