Publié

Carnet noirDécès du directeur du Théâtre de Vidy

Figure emblématique du Théâtre de Vidy, à Lausanne, René Gonzalez s’est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi à l’âge de 69 ans.

ARCHIVES René Gonzales est décédé d'une longue maladie.

ARCHIVES René Gonzales est décédé d'une longue maladie.

René Gonzalez est décédé mercredi soir à l’âge de 69 ans, des suites d’une longue maladie, a annoncé jeudi le Théâtre de Vidy.

L’homme de théâtre français était arrivé à Lausanne en 1990 comme codirecteur au côté de Matthias Langhoff, avant de lui succéder en 1991.

La municipalité «salue avec une vive émotion» la mémoire d’une «personnalité unique» qui a rendu son institution «incontournable» au plan européen. René Gonzalez a «offert à la ville de Lausanne un rayonnement exceptionnel», note l’exécutif communal dans un communiqué.

Né en 1943 à Paris, René Gonzalez a d’abord été comédien sous le pseudonyme de Philippe Laurent. Il fait partie de la troupe permanente du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis (TGP) puis renonce au jeu et devient administrateur du TGP. Il sera ensuite adjoint du directeur d’alors José Valverde, avant de prendre lui- même la direction de 1976 à 1985.

Il poursuit son travail de programmation à la tête de la MC93 de Bobigny (1985-1988). Il est ensuite le premier et très éphémère directeur de l’Opéra Bastille (décembre 1988-août 1989), qu’il quitte après en avoir assuré l’ouverture. En 1990, Matthias Langhoff fait appel à lui pour l’épauler à la direction du Théâtre Vidy-Lausanne.

René Gonzalez assistait encore la semaine dernière aux pièces du théâtre lausannois, dont il a supervisé la programmation en cours.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!