13.07.2020 à 02:41

Décès du petit-fils d’Elvis à 27 ans

États-Unis

Lisa Marie Presley a confirmé dimanche soir la mort de son fils, Benjamin Keough, qui vivait en Californie.

Image d'illustration.

Image d'illustration.

AFP

Le petit-fils d’Elvis Presley, Benjamin Keough, est mort dimanche à 27 ans, a indiqué à l’AFP le manager de sa mère, Lisa Marie Presley, confirmant une information du site d’information «TMZ».

Le manager, Roger Widynowski, n’a pas donné d’information sur les causes du décès. Selon «TMZ», les premiers éléments d’information indiqueraient qu’il s’agit d’un suicide. Contacté par l’AFP, le bureau du shérif du comté de Los Angeles, dont dépend la ville de Calabasas où se trouvait Benjamin Keough, n’a pas donné suite.

Sa mère «est complètement effondrée, inconsolable et dévastée, mais elle essaye de tenir bon pour ses jumelles de 11 ans et sa fille aînée, Riley», a écrit le manager dans une déclaration transmise à l’AFP. «Elle adorait ce garçon», a-t-il ajouté. «C’était l’amour de sa vie.»

Il ressemblait à son grand-père

Fuyant les projecteurs, Benjamin Keough, seul garçon de la fratrie, n’apparaissait quasiment jamais en public.

Les quelques rares photos publiées de lui témoignaient de sa ressemblance avec son grand-père, légende du rock’n’roll qui a fait entrer ce style dans des millions de foyer. «Parfois, je suis scotchée quand je le regarde», avait expliqué Lisa Marie Presley à la chaîne CMT à propos de la ressemblance de son fils avec Elvis.

Selon le quotidien britannique «Daily Mail», Benjamin Keough aurait reçu en 2009 une offre de 5 millions de dollars pour enregistrer cinq albums. Mais il n’avait pas, depuis, publié de musique.

Son grand-père, Elvis Presley, est lui-même décédé prématurément, à 42 ans, en 1977. Le roi du rock’n’roll a vendu plus d’un milliard de disques dans le monde, dont 146 millions d’albums rien qu’aux États-Unis.

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance. D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!