Décès du sociologue valaisan Bernard Crettaz

Publié

Sciences humainesDécès du sociologue valaisan Bernard Crettaz

Grand spécialiste des rites de la mort, auteur d’ouvrages sur le val d’Anniviers et la race d’Hérens, celui qui était aussi ethnologue s’est éteint à 84 ans.

par
Michel Pralong
Bernard Crettaz a fondé la Société d’études thanatologiques de Suisse romande.

Bernard Crettaz a fondé la Société d’études thanatologiques de Suisse romande.

Sébastien Anex, LMD

Bernard Crettaz s’est éteint lundi 28 novembre, comme l’a appris la RTS. Le sociologue et ethnologue valaisan avait 84 ans. Né à Vissoie, dans le val d’Anniviers, en 1938, il obtient en 1979 un doctorat en sociologie à l’Université de Genève.

Nommé conservateur au Musée d’ethnographie de Genève en 1976, il créera en 1982 avec sa compagne, l’anthropologue Yvonne Preiswerk (décédée en 1999), la Société d’études thanatologiques de Suisse romande, qui veut stimuler la réflexion sur la mort et ses enjeux.

Enseignant la sociologie à l’UNIGE jusqu’en 2003, il a consacré plusieurs études à son val d’Anniviers et à la race d’Hérens, comme «Le pays où les vaches sont reines» en 1986. Il était retourné vivre dans sa vallée en 2002.

Ton opinion