10.09.2020 à 15:35

Neuchâtel«Déchaînement de violence»: un ultra de Xamax risque l’expulsion

Un supporter neuchâtelois comparaissait mercredi à Boudry (NE) pour plusieurs faits de violence. De nationalité serbe, il risque l’expulsion forcée.

Le prévenu se serait notamment distingué lors d’incidents en marge des matches de Xamax.
Le prévenu se serait notamment distingué lors d’incidents en marge des matches de Xamax.KEYSTONE

Bagarre, possession de drogue, agression, non-respect d’une interdiction de stade: la liste des faits reprochés au prévenu mercredi devant le Tribunal du Littoral et du Val-de-Travers était longue comme le bras. Et selon «ArcInfo», cet «ultra» de Neuchâtel Xamax risque gros puisque de nationalité serbe, il pourrait être expulsé du territoire suisse en cas de condamnation.

L’événement qui pourrait valoir au prévenu pareille peine: une agression qu’il aurait commise en 2018 devant un bar de Neuchâtel, en compagnie de son frère. Il aurait alors roué de coups un client de l’établissement, l’envoyant aux urgences avec une plaie de six centimètres à l’arrière de la tête. Un chef d’accusation qui relève de la rixe plutôt que de l’agression, selon l’avocat du supporter, qui assure que son client n’a donné «qu’un seul coup de poing» et que l’homme s’était blessé «en chutant».

Bagarre générale

Il était également reproché au prévenu la conduite en état d’ébriété et sous le coup d’un retrait de permis, des menaces à son ex-petite amie, mais surtout des actes qu’il aurait commis lors de matches de Neuchâtel Xamax. Le Serbe a d’ailleurs fait l’objet d’une interdiction de stade en 2019. Interdiction qu’il n’aurait pas respectée à plusieurs reprises, et notamment lors d’une bagarre générale dont il serait à l’origine dans un bar non loin de la Maladière.

Pour ce «déchaînement de violence dans l’espace public», selon les mots de son avocat, relatés par «ArcInfo», le procureur a requis 18 mois de prison, dont six fermes, ainsi que l’expulsion.

Le verdict sera rendu ultérieurement.

(J.Z.)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
51 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Charles Edouard

11.09.2020 à 13:16

C’est un cas typique pour une expulsion du territoire. Malheureusement les autorités de ce canton n’appliquent pas les renvois voulus par le peuple suisse et inscrits dans la constitution

Agamemnon

11.09.2020 à 12:32

Pourquoi ils risquent, c'est une expulsion à vie de ces individus, du blabla à Berne mais pas d'action concrète

BUCO

11.09.2020 à 10:15

Les "sports" collectifs peuvent devenir de véritables enfers; bref, il vaut nettement mieux demeurer seul, ou en compagnie de personnes absolument dignes de confiance dans notre petit monde paradisiaque que nous nous sommes fabriqués, plutôt que d'être mal accompagné