Publié

BelgiqueDéchets nucléaires: un rapport prône le stockage géologique

Un organisme belge estime que stocker les déchets radioactifs dans de l'argile est «la solution à long terme».

La solution de stockage géologique des déchets radioactifs va être transmise au gouvernement belge.

La solution de stockage géologique des déchets radioactifs va être transmise au gouvernement belge.

Photo d'illustration, Keystone

Le stockage géologique est «la solution à long terme» que la Belgique devrait adopter pour ses déchets hautement radioactifs à longue durée de vie provenant de ses centrales nucléaires, a estimé le vendredi 20 mars l'organisme belge chargé de la gestion de ces déchets. Cette solution va être transmise au gouvernement belge.

«Des études menées depuis plus de 40 ans ont démontré que le stockage géologique dans de l'argile peu indurée (c'est-à-dire très peu perméable et souple, NDLR) était une solution sûre, réaliste et adaptée», indique dans un communiqué l'Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissibles enrichies (Ondraf).

Cette option est dès lors «désignée comme étant la solution à long terme», ajoute l'Ondraf, qui va transmettre son avis au gouvernement belge, à qui revient la décision finale.

Processus à développer

Le choix du site se fera dans une phase ultérieure, qui «n'est pas encore du tout à l'ordre du jour», explique l'Ondraf, qui s'engage à «développer dans les meilleurs délais un processus décisionnel transparent et participatif» impliquant la population.

Une grande partie des études sont réalisées dans le laboratoire souterrain Hades, situé à Mol, dans le nord du pays, à 225 mètres sous terre, selon Euridice, un groupement économique chargé d'étudier la faisabilité et la sûreté du stockage des déchets radioactifs.

La Belgique, qui dispose de sept réacteurs nucléaires, a décidé de fermer toutes ses centrales d'ici à 2025.

(ats)

Votre opinion