Découverte d’une nouvelle jument mutilée en France

Publié

Attaques en sérieDécouverte d’une nouvelle jument mutilée en France

Le pays n’avait plus connu de cas depuis longtemps, alors que deux agressions se sont produites en Suisse récemment.

par
Michel Pralong
La jument retrouvée morte et mutilée était blanche. Image prétexte.

La jument retrouvée morte et mutilée était blanche. Image prétexte.

Getty Images

La France avait connu une vague de chevaux mutilés entre janvier et août 2020, dont les deux tiers avaient notamment leur oreille droite coupée. C’est ainsi qu’a été retrouvée une jument dimanche matin dans un parc à Neuville-sur-Ornain, à l’ouest de Nancy.

L’animal était mort, couché sur le flanc gauche, avec donc l’oreille droite sectionnée et l’œil droit énucléé, selon «L’Est républicain». Une enquête a été ouverte et, selon le parquet, les mutilations auraient été faites après la mort de la jument et seraient d’origine humaine.

Une grande parte des mutilations de chevaux en 2020, d’abord attribuées à l’homme, se sont avérées être le fait de charognards, intervenus après la mort naturelle de l’animal. Reste que dans environ 20% des cas, on pense toujours qu’il s’agit d’attaques faites par l’homme. Mais aucun coupable n’a jamais été identifié. Les gendarmes de la Meuse ont appelé les propriétaires de chevaux à la vigilance après la découverte de ce nouveau cas.

Si la France n’avait plus signalé de cas depuis 2020, deux ont été recensés en Suisse récemment. Une jument avait été agressée en Valais et une autre dans le canton de Fribourg, toutes les deux au mois d’août. Cruellement mutilées, elles avaient toutefois survécu. Dans les deux cas, les vétérinaires ont attribué ces blessures à l’homme et des enquêtes pour trouver les responsables sont en cours.

Ton opinion