Publié

Football - Super LeagueDéfait par Vaduz, Sion voit les leader s'éloigner

Perdre à domicile contre l'équipe qui était jusque-là dernière du classement, qui plus est réduite à dix joueurs, c'est le résultat rageant enregistré dimanche à Tourbillon.

Les joueurs de Vaduz n'en revenaient pas du vilain tour joué à Sion, eux qui n'avaient encore pas marqué une seule fois à l'extérieur cette saison.

Les joueurs de Vaduz n'en revenaient pas du vilain tour joué à Sion, eux qui n'avaient encore pas marqué une seule fois à l'extérieur cette saison.

Keystone

Cela ressemble à une douche froide! A dix contre onze, Vaduz, lanterne rouge avant dimanche, est allé battre Sion 1-0 lors de la 10e journée de Super League, plongeant les Valaisans dans la perplexité à quatre jours de leur déplacement à Liverpool pour l'Europa League.

Sion semblait lancé à pleine vitesse à la fin de l'été, après quatre succès consécutifs dont un en Europa League (contre Rubin Kazan). Mais voilà: la mécanique perturbée. Battus mercredi 2-0 par GC, les Sédunois ont subi dimanche une défaite difficilement compréhensible contre un adversaire qui n'avait encore marqué aucun but à l'extérieur depuis le début de la saison.

Vaduz en rangs serrés

Kukuruzovic a trompé Vanins à la 74e pour conclure une rupture très tranchante, sur un centre parfait de Neumayer. La défense centrale, avec le revenant Vanczak, a été abusée. Peu auparavant, Tholot avait sorti son défenseur Cichero pour miser doublement sur l'attaque en introduisant Follonier, puis Assifuah. Sion se devait de faire la différence après l'expulsion de Muntwiler à la 46e pour une faute sur Carlitos.

Mais les joueurs de la Principauté ont serré les rangs et bénéficié jusqu'au bout de la réussite qui les avait déjà accompagnés en début de match, lorsqu'un tir de Bia avait été repoussé par la transversale, puis la reprise de Carlitos arrêtée par Jehle. Au final, Sion s'est montré trop bouillon et insuffisamment précis. L'équipe a quitté la pelouse sous les sifflets.

YB gagne mais perd von Bergen

Après les autres marches du jour, on retrouve désormais au troisième rang de Super League les Young Boys, vainqueurs dimanche 1-0 du derby bernois à Thoune. Les hommes du nouvel entraîneur Adi Hütter - qui affiche un bilan sans tache depuis son arrivée (4 succès en autant de matches)- ont marqué à la 11e par Steffen, le gardien thounois Faivre se montrant peu à son avantage sur le coup. Se montrant étonnamment passif après cette réussite chanceuse, YB a néanmoins assuré l'essentiel en raflant les trois points.

Mauvaise nouvelle en revanche pour le club de la capitale, qui a perdu son capitaine Steve von Bergen. Le défenseur neuchâtelois a été touché en seconde mi-temps dans un duel avec Marco Rojas, et souffre apparemment d'une blessure musculaire à la cuisse.

Lucerne se replace

Dans le dernier match de cette 10e journée, Lucerne s'est imposé 1-0 à domicile face au FC Zurich. L'unique réussite de cette rencontre, pourtant riche en occasions de buts, a été l'oeuvre de Samed Yesil. L'attaquant allemand, prêté cet été par Liverpool, a marqué son premier but en Super League à la 52e minute en profitant d'une hésitation de la défense zurichoise.

Lucerne est ainsi revenu à hauteur de Young Boys au classement, à trois points de GC et neuf de Bâle. Sion accuse désormais quatre unités de retard sur le top 4.

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!