Hockey sur glace - Défensivement, Bienne a livré le match parfait
Publié

Hockey sur glaceDéfensivement, Bienne a livré le match parfait

Auteur d’une prestation défensive de haut vol, le HC Bienne s’est adjugé mardi soir, sur le plus petit des scores, le choc au sommet de National League.

par
Julien Boegli
(Fribourg)
Michael Hügli a inscrit le seul but de la soirée.

Michael Hügli a inscrit le seul but de la soirée.

Urs Lindt/freshfocus

Il y a des soirs où il faut savoir s’incliner devant la rigueur du travail accompli par l’adversaire. Gottéron n’a pas réussi à inscrire le moindre but pour une seule et unique raison. Cela tient au fait que Bienne a livré le match parfait d’un point de vue défensif, simplement.

Ce duel au sommet de la 20e journée n’a en tout cas pas manqué de tenir en haleine la nombreuse assistance – on était proche d’un nouveau guichets fermés - durant l’heure de jeu. FR Gottéron a immédiatement imposé son rythme, sans parvenir pour autant à prendre le dessus sur la solide assise défensive biennoise. Emmenés par leur trio Sprunger-Schmid-DiDomenico, le plus actif mardi soir, les Dragons ont eu la maîtrise de la rondelle, l’absence de brèche dans le bloc adverse les a néanmoins empêchés de prendre les devants.

Le HC Bienne a de son côté tiré profit de l’une des premières ouvertures qui s’est offerte à lui. À la base, il y a eu un geste inspiré de Toni Rajala. La transversale du top scorer finlandais a trouvé Michaël Hügli à la réception après avoir traversé trois paires de jambes fribourgeoises (8e). 15 secondes plus tard, Mike Künzle a eu le 2-0 au bout de la canne, l’ailier a toutefois perdu son duel face à Reto Berra. L’équipe dirigée par Christian Dubé a tout entrepris pour revenir à la marque mais n’a pas su se montrer assez incisive dans ses desseins offensifs.

Les Seelandais ont manqué deux belles opportunités d’augmenter leur avantage peu avant la demi-heure. Tino Kessler a vu son envoi heurter la transversale de Berra (27e), avant que le gardien local n’intervienne en plongeant devant Yannick Rathgeb (29e). Mais comme Gottéron est une équipe de troisième tiers, la nombreuse assistance n’a pas laissé apparaître de signe d’inquiétude à la deuxième pause lorsque ses favoris, toujours menés au score et muets, ont regagné le vestiaire.

Reste que les Biennois ont maintenu leur ligne de conduite jusqu’au bout. Même la punition infligée à Rathgeb à cinq minutes du terme pour un (léger) coup de canne revanchard dans le bas-ventre de Chris DiDomenico n’a pas permis au leader du championnat de revenir à la hauteur de son invité.

Si FR Gottéron conserve la tête de la hiérarchie, il voit son adversaire revenir à deux longueurs.

FR Gottéron – Bienne 0-1 (0-1 0-0 0-0)

BCF Arena. 8788 spectateurs. Arbitres: MM. Wiegand, Hürlimann, Progin et Kehrli.

But: 8e Hügli (Rajala) 0-1.

FR Gottéron: Berra; Sutter, Furrer; Gunderson, Jecker; Diaz, Dufner; Chavaillaz; Brodin, Desharnais, Mottet; Marchon, Walser, Jörg; Sprunger, Schmid, DiDomenico; Rossi, Bougro, Jobin; Herren. Entraîneur: Dubé.

Bienne: van Pottelberghe; Rathgeb, Lööv; Grossmann, Delémont; Fey, Forster; Stampfli; Hügli, Haas, Rajala; Brunner, Trettenes, Künzle; Korpikoski, Tanner, Kessler; Karaffa, Froidevaux, Schläpfer; Kohler. Entraîneur: Törmänen.

Notes: FR Gottéron sans Bykov ni Kamerzin (blessés). Bienne sans Cunti, Hischier, Hofer, Sallinen, Yakovenko (blessés) ni Schneeberger (surnuméraire), mais avec Mathias Trettenes (en licence B de La Chaux-de-Fonds). Tir sur la transversale de Kessler (27e). FR Gottéron évolue sans gardien (de 59’30 à 60’00)

Pénalités: 5 x 2’ contre FR Gottéron, 3 x 2’ contre Bienne.

Votre opinion