Football – Dégoûté par le foot, il prend sa retraite
Publié

FootballDégoûté par le foot, il prend sa retraite

Davy Pröpper a décidé de raccrocher ses crampons. Le désormais ex-footballeur de 30 ans se dit inconfortable dans ce monde.

par
Rebecca Garcia
Le milieu de terrain n’a plus envie de faire partie du monde du football.

Le milieu de terrain n’a plus envie de faire partie du monde du football.

PSV.nl

«Je ne me sens plus en confort dans le monde du football. Je ne veux plus en faire partie.» Davy Pröpper a annoncé sa retraite mardi.

«J’ai peu à peu perdu mon amour pour le jeu»

Davy Pröpper, ex-joueur du PSV.

Contrairement à d’autres footballeurs, il ne jette pas l’éponge en raison de blessures ou d’une impression de ne plus être assez bon. Il dit simplement en avoir marre de ce sport. «J’ai peu à peu perdu mon amour pour le jeu. C’était difficile pour moi de faire preuve de la discipline requise pour performer au mieux et avoir ma vie régie par un emploi du temps surchargé lié au football», écrit-il sur le site internet du club néerlandais, en guise d’adieu aux fans.

Le rythme de vie des footballeurs se révèle parfois effréné. Les clubs qui jouent au niveau européen effectuent de nombreux déplacement durant la saison, que ce soit sur le territoire national ou justement contre d’autres équipes en lice pour l’Europa League ou la Ligue des champions.

S’ajoutent à cela les rencontres disputées avec le maillot de l’équipe nationale. Le milieu de terrain en compte 19 avec les Pays-Bas. Le désintérêt du joueur a augmenté petit à petit tandis que les instances dirigeantes du football poussent pour ajouter encore plus de matches au calendrier. Le projet de la Coupe du monde biennale de la FIFA, l’apparition de la Ligue des nations et les diverses parties rajoutées çà et là.La crise du Covid-19 lui a porté un coup supplémentaire au moral. Davy Pröpper n’a pas pu voir sa famille ou ses amis autant qu’il le voulait. Esseulé à l’étranger, loin de tous, il remercie toutefois son club - le PSV - de lui avoir réservé un si bon accueil.

Votre opinion