Actualisé

HockeyDelémont intéresse les recruteurs de la NHL

L’ex-arrière du HC Bienne commence à se faire un nom au Québec. Nussbaumer et Rochette toujours aussi dominants. Retour au jeu de Patenaude.

par
Stéphane Python
Montréal

----------

David Aebischer

19 ans, Olympiques de Gatineau, défenseur

L’équipe du défenseur fribourgeois peine à trouver son rythme et se situe toujours à la dernière place de la Division Est. Elle reste d’ailleurs sur deux nouveaux revers (5-3 contre Rouyn-Noranda et 4-3 face à Val d’Or). Je me répète chaque semaine, mais l’ex-junior de FR Gottéron présente un jeu qui n’a rien de comparable avec la situation de son club: il est dominant. A témoin, son différentiel de +1 rendu sur l’ensemble de ces deux matches au cours desquels il a ajouté un assist à sa fiche.

----------

Noah Delémont

17 ans, Titan de l’Acadie Bathurst, défenseur

Même s’il évolue dans une équipe en reconstruction, l’ex-arrière du HC Bienne commence à susciter la curiosité des recruteurs. Certains me l’ont dit: ils apprécient son développement, sa constance et ont hâte de le voir à l’œuvre aux prochains Championnats du monde M20. Avec le Titan, il bénéficie d’un gros temps de jeu et hérite de plus en plus de responsabilités. Ce sont de bons signes pour la suite.

----------

Gaëtan Jobin

18 ans, Islanders de Charlottetown, ailier

Bien que moins présent sur les feuilles de pointage qu’en début de saison, le Fribourgeois a toujours cette faculté de contribuer au succès de son équipe ambitieuse par son éthique de travail et son acharnement. Ses entraîneurs, en tout cas, lui accordent du temps de jeu quand les scores sont serrés. Cela démontre son importance dans la gestion des matches.

----------

Valentin Nussbaumer

19 ans, Cataractes de Shawinigan, ailier

L’équipe du Jurassien a infligé une correction aux Remparts de Québec dirigés par Patrick Roy (1-7). Au Centre Videotron, il a pris une part active au monologue en s’inscrivant à trois reprises au pointage (un but et deux mentions d’aide) et en étant décoré de la deuxième étoile devant plus de 6800 spectateurs. Son leadership n’est plus à démontrer: au sein du club où les coaches assistants sont bien connus en Suisse (Adrien Plavsic a joué Zurich et dirigé Martigny, alors que Jonathan Bellemare a patiné au Forum d’Octodure), il est indiscutablement le patron. Le lendemain, même s’il n’a pas obtenu de point, il a été dominant dans un duel intense remporté contre les Huskies de Rouyn-Noranda, champions en titre (2-1).

----------

Noah Patenaude

16 ans, Sea Dogs de Saint John, gardien

Le Neuchâtelois a reçu le feu vert de la faculté après avoir subi une commotion cérébrale. Il a obtenu le départ dans la victoire contre le Titan de l’Acadie-Bathurst (4-3) et ainsi pris une part active au troisième succès de rang d’une formation qui avait connu une entame de saison épouvantable. Auteur de bonne performance devant son filet, il se profile comme un sérieux prétendant au poste de No 1 alors que le deuxième tiers de la saison a commencé.

----------

Théo Rochette

17 ans, Saguenéens de Chicoutimi, centre

Le club de l’ex-junior du Lausanne HC a trouvé son rythme de croisière et ne semble pas près de ralentir. En l’absence de Hendrix Lapierre, pressenti pour être choisi en première ronde avant d’être victime d’une nouvelle commotion, il se profile comme un véritable joueur d’équipe, responsable dans le jeu défensif, impérial dans le cercle des mises au jeu (80% de gains contre les Sea Dogs) et remarquable passeur (deux assists lors des deux derniers matches).

En bref

Stéphane Python (51 ans) est un ancien joueur. Coach depuis 1989, il a occupé des postes d’entraîneur assistant en LNB et en LNA. Il a été entraîneur en chef en première division italienne et 1re ligue suisse. Installé au Québec depuis 2014, il a été entraîneur et manager général d’équipes juniors au Canada.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!