Jura – Delémont: un homme hospitalisé parce que sa peau est devenue… toute bleue!
Publié

JuraDelémont: un homme hospitalisé parce que sa peau est devenue… toute bleue!

Intoxiqué à la poudre d’argent, en voulant renforcer ses défenses immunitaires, un patient voit sa peau colorée à vie.

par
Vincent Donzé
Le patient a été hospitalisé à l’Hôpital du Jura à Delémont.

Le patient a été hospitalisé à l’Hôpital du Jura à Delémont.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Une intoxication à la poudre d’argent a mené un Jurassien aux urgences de l’Hôpital du Jura, à Delémont. Aucune autre hospitalisation de ce type n’a été enregistrée dans le canton: «Ce cas semble isolé, peut-être en lien avec la Covid-19, dans le but de renforcer la défense immunitaire», glisse le responsable de la communication Olivier Guerdat.

Les lésions sur l’organisme sont irréversibles. «Sa peau est devenue bleue et elle le restera à vie», indique la RTS qui a révélé l’information ce matin. La peau bleu foncée n’est pas l’unique symptôme de l’intoxication, qui s’accompagne de douleurs abdominales et d’un emballement cardiaque.

Pris oralement

Le patient soigné à Delémont est atteint au foie, mais aussi au cœur. Il a reconnu avoir pris oralement de l’argent colloïdal dilué dans du lait.

Ce patient jurassien n’a pas choisi d’être médiatisé comme Paul Karason, décédé d’une crise cardiaque à Washington en 2013. Quinze ans après la prise d’un médicament qu’il avait fabriqué lui-même en y incluant quelques grammes d’argent pur, une recette utilisée comme baume cosmétique avant la découverte de la pénicilline, sa peau avait bleui progressivement. Les médias du monde entier ont raconté son histoire.

Très médiatisé, Paul Karason est décédé à Washington en 2013, à 62 ans.

Très médiatisé, Paul Karason est décédé à Washington en 2013, à 62 ans.

Twitter

L’intoxication à la poudre d’argent porte un nom: l’argyrisme. «La première chose qui est visible, c’est la pigmentation de la peau», a expliqué dans «La Matinale» de la RTS, le médecin-chef en médecine interne, Olivier Lebeau. «Heureusement, quand c’est cutané, les gens se rendent compte qu’il y a un problème et cela peut s’arrêter là», a-t-il précisé.

Tout médicament naturel à la poudre d’argent est interdit en Suisse par voie orale, mais il est vendu librement sur internet pour un usage externe. Présenté comme un remède miracle pour lutter contre les virus et les infections microbiennes, l’argent pur qu’il contient peut s’accumuler dans différents organes comme le foie et causer une hépatite, mais aussi dans les reins ou le cerveau, avec à la clef des dégâts irréversibles.

Votre opinion

24 commentaires