Publié

genèveDémantèlement d'un trafic international de cocaïne

Quinze trafiquants ont été interpellés et 45 kilos de cocaïne saisis à travers le monde. Environ neuf kilos ont été interceptés à Genève et la quasi-totalité de la drogue saisie à l'étranger était destinée à la Suisse.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Un important trafic international de drogue a été démantelé à Genève et 45 kilos de cocaïne ont été saisis dans le monde, a annoncé jeudi le ministère public du canton de Genève. Vingt-six trafiquants ont également été interpellés et cinq d'entre eux seront prochainement traduits en justice à Genève, a-t-on ajouté de même source.

Le trafic a été démantelé par la brigade de la police judiciaire de l'aéroport de Genève-Cointrin, en coopération avec d'autres polices européennes et d'outre-Atlantique. Les polices suisse, canadienne, portugaise, hollandaise, belge, argentine et brésilienne ont participé à l'enquête.

9 kilos de cocaïne ont été saisis à Genève, 24 en Argentine, 7 au Brésil, 2,5 en Belgique et 2,5 au Portugal. La quasi-totalité de la drogue saisie à l'étranger était destinée à la Suisse.

Au total, 15 trafiquants ont été interpellés dans le monde, dont sept par la police de Genève. L'enquête a démontré que cette organisation, composée essentiellement de trafiquants tanzaniens, fournissait l'Europe, notamment l'Angleterre, la Suisse, et la Turquie en cocaïne, depuis l'Argentine et le Brésil.

Recruteuse de mules

Elle a aussi permis d'identifier les têtes de réseau en Amérique du Sud (Argentine et Brésil), le coordinateur du trafic (Royaume-Uni), et des destinateurs aux Pays-Bas et en Suisse.

Une recruteuse de mules, basée en Suisse, ainsi que plusieurs tranporteurs, ont par ailleurs été interceptés.

L'opération, coordonnée par la police de Genève, a débuté en octobre 2010 avec l'arrestation à l'aéroport de la ville d'une mule canadienne, voyageant depuis l'Argentine, via le Chili et l'Espagne, avec une valise contenant 4 kilos de cocaïne.

Le coordinateur du trafic, basé à Londres, a été arrêté en avril dernier, et le chef du réseau, basé en Argentine, en septembre 2011. Parmi la vingtaine de mules, cinq ont été arrêtées à Genève, sept en Argentine, trois au Brésil, une au Portugal et une dernière en Belgique, toutes sur le point de partir pour Genève.

L'enquête a montré qu'au moins 90 kilos de cocaïne ont été importés en Suisse. Selon la police brésilienne, le réseau achetait parfois entre 12 et 15 billets d'avion par jour dans une agence de voyages de Sao Paulo, pour des mules devant voyager jusqu'en Europe.

(AFP)

Votre opinion