Football: Dembélé rapproche le Barça, le Real trébuche

Publié

FootballDembélé rapproche le Barça, le Real trébuche

Barcelone a écrasé Villarreal grâce à Dembélé mercredi, tandis que le Real Madrid s'est incliné face à Séville.

Le Français Dembélé a sans doute signé sa meilleure prestation depuis son arrivée en Catalogne. (Mercredi 9 mai 2018)

Le Français Dembélé a sans doute signé sa meilleure prestation depuis son arrivée en Catalogne. (Mercredi 9 mai 2018)

Keystone

Plus que deux matches! Avec un doublé d'Ousmane Dembélé contre Villarreal (5-1), le champion Barcelone s'est rapproché de l'objectif d'achever la saison invaincu, mercredi en match en retard de la 34e journée, tandis que le Real Madrid, remanié, a trébuché à Séville (3-2).

Au Camp Nou, le Français Dembélé a sans doute signé sa meilleure prestation depuis son arrivée en Catalogne en offrant un but tout fait à Philippe Coutinho (11e) puis en réussissant son premier doublé blaugrana d'un plat du pied (87e) puis d'un lob splendide (90e 3).

Et comme c'était la soirée des Bleus, son compatriote Ben Yedder a marqué (26e) pour Séville puis été à l'origine du deuxième but signé Miguel Layun (45e), alors que le capitaine merengue Sergio Ramos a expédié un penalty sur la transversale (57e), taclé un ballon dans son propre but (84e) et transformé un deuxième penalty (90e 5).

Alors qu'il ne reste plus que deux journées à disputer, cette soirée n'a rien changé au podium avec, dans cet ordre, le Barça (1er, 90 pts), déjà assuré du titre, l'Atlético Madrid (2e, 75 pts) et le Real (3e, 72 pts). Côté Sévillan, en revanche, l'opération est excellente puisque le club andalou remonte à la septième place (54 pts), la dernière qualificative pour l'Europa League.

Dembélé étincelant

Cette course à la C3 est d'ailleurs le dernier suspense restant à trancher: le Barça s'est assuré fin avril du doublé Coupe-Liga et le Real, privé mercredi de Cristiano Ronaldo (cheville), est davantage tourné vers sa finale de Ligue des champions contre Liverpool le 26 mai.

«Cette défaite ne va en rien nous affecter. Nous sommes déçus, mais nous allons nous remettre au travail», a résumé l'entraîneur madrilène Zinédine Zidane.

De son côté, le Barça a été salué avant son match par une haie d'honneur de Villarreal. Et il n'en finit plus de ne plus perdre en Liga: cela fait 43 matches d'affilée que les Catalans n'ont pas concédé la moindre défaite, record d'Espagne.

Et il ne leur reste qu'un déplacement contre Levante dimanche puis la réception de la Real Sociedad pour finir la saison invaincus. Ce serait une première depuis les années 1930, quand la Liga ne comptait que... 18 journées.

Pour aller chercher ce record, le Barça n'a pas ménagé ses stars: Lionel Messi, qui aurait pu souffler, était de la partie. L'Argentin a signé son 34e but dans ce Championnat d'Espagne et conforté son avance au classement du «pichichi» (meilleur buteur).

Dembélé, lui, a été étincelant. De quoi répondre à ceux qui, dans la presse, réclamaient son départ en prêt à l'intersaison pour qu'il s'aguerrisse ailleurs, après un transfert astronomique l'été dernier (147 M EUR avec bonus) puis une saison pourrie par les blessures.

Ben Yedder remarque

Le premier but porte sa marque avec une série de dribbles puis un tir croisé repoussé par le gardien dans les pieds de Coutinho, buteur (11e). Et après son premier but du soir (87e), il a lobé le gardien sur une contre-attaque éclair (90e 3).

«Dembélé est un joueur qui a énormément de talent. Il a la technique, il peut jouer des deux pieds, il est rapide, il apporte l'étincelle et le débordement», a détaillé son entraîneur Ernesto Valverde. «Ce soir il s'est montré, l'action sur son deuxième but a été incroyable.» Bref, lui et Lucas Digne, passeur décisif pour Paulinho (15e), ont brillé à une semaine de l'annonce de la liste des 23 joueurs français retenus pour le Mondial.

C'est le cas aussi de Wissam Ben Yedder: le petit attaquant sévillan s'est rappelé au souvenir du sélectionneur Didier Deschamps. Sous les yeux des acteurs de la célèbre série Game of Thrones, en tournage dans la région, «WBY» a été un poison pour la défense madrilène. Et il a enfin marqué et créé des occasions, après près de deux mois de mutisme. À temps pour être du voyage en Russie ?

(AFP)

Ton opinion