Publié

BoissonsDenner vend du Coca tchèque moins cher

En vendant du Coca-Cola de Tchéquie, le discounter, propriété du groupe Migros, contourne les prix du fabricant de boissons en Suisse.

Denner importe du Coca-Cola de Tchéquie et baisse les prix.

Denner importe du Coca-Cola de Tchéquie et baisse les prix.

Reuters

Le Coca-Cola vendu chez Denner vient de République tchèque depuis mardi.

Coca-Cola Suisse estime qu'il s'agit d'une approche à court terme qui ne garantit pas une sécurité d'approvisionnement.

«Nous agissons immédiatement contre les prix surfaits de la filiale de Coca-Cola en Suisse», a déclaré mardi Paloma Martino, porte-parole de Denner confirmant une information du Blick. Pour y arriver, le distributeur va importer des bouteilles de 2 litres de Tchéquie pour ses 800 succursales en Suisse.

Les satellites Denner, qui vendent des bouteilles de 1,5 litre, devront comme jusqu'à présent être approvisionnés depuis la Suisse. D'autres grandeurs de bouteilles ou des canettes pourraient également être importées. Leur achat reste toutefois coûteux, a ajouté Paloma Martino.

«Vision à court terme»

Les prix d'achat plus bas - possibles grâce aux importations - permettent à Denner de vendre le Coca-Cola 10% moins cher pour les bouteilles de 2 litres. Le distributeur va également baisser ses marges pour réduire le prix des bouteilles de 1,5 litre.

Coca-Cola Suisse regrette cette décision et estime qu'il s'agit d'une approche à court terme. «Comme producteur suisse avec 1000 employés, nous garantissons la sécurité de l'approvisionnement, une haute qualité de production, ainsi qu'une valeur ajoutée durable et locale», a expliqué Patrick Bossart, manager de Coca-Cola Suisse.

Selon lui, au niveau écologique, cela ne fait aucun sens de transporter du Coca-Cola sur de longues distances. Malgré tout, chaque distributeur est libre d'importer les boissons qu'il vend, mais il ne s'agit pas des mêmes produits. Le Coca-Cola suisse est caractérisé par la mention «Made in Switzerland».

Denner s'est déjà signalé par le passé plusieurs fois pour ses importations parallèles en vue de baisser les prix. Le distributeur l'a notamment fait il y a une année avec le Nescafé Gold du géant alimentaire vaudois Nestlé et par des produits du fabricant italien Ferrero.

Pression

Sara Stalder, directrice de l'organisation alémanique des consommateurs SKS, salue les efforts du distributeur. «C'est une décision importante. Malheureusement, Denner est le seul détaillant suisse qui le fait pour l'instant», a-t-elle déclaré.

Sara Stalder ne croit toutefois pas que, sous pression des importations, Coca-Cola va baisser ses prix en Suisse. Denner aura de la peine à s'approvisionner à long terme en Tchéquie. Coca-Cola va essayer de l'empêcher en intervenant auprès des intermédiaires qui ont vendu à Denner.

(ats)

Votre opinion