Publié

VIEDepardieu est une âme généreuse

Après avoir perdu son emploi, un coiffeur a raconté au «Parisien» comment l'acteur l'avait aidé à ouvrir son propre salon.

par
LeMatin.ch / Cover Media
AFP

Gérard Depardieu passe sa vie à multiplier les projets, au cinéma, avec des marques de montres, ou dans l'immobilier. Pour autant, l'acteur qui s'affiche désormais fièrement avec un passeport russe n'en oublie pas ceux qui sont là au quotidien: les commerçants.

Romuald Magny tenait jusqu'ici une Maison de la Presse dans le VIe arrondissement de Paris, où Gérard Depardieu a récemment mis en vente un hôtel particulier. Au fil des ans, les deux hommes ont sympathisé, jusqu'au jour où le premier s'est retrouvé sans emploi après le décès du propriétaire de la boutique. Sa situation a alerté Gérard Depardieu qui lui est venu en aide. «Quand le propriétaire a disparu, que je n'ai plus eu de travail, j'étais au fond du trou», raconte Romuald au journal Le Parisien. «Gérard me voyait démoli, il savait que mon métier initial, c'était la coiffure… Il m'a dit, "T'inquiète pas, trouve-toi un local et appelle-moi.»

Le comédien a tenu ses promesses et ce week-end, il a eu l'occasion de visiter en avant-première le nouveau salon de coiffure de son ami situé rue Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle. «Ah oui c'est bien, c'est bien, parfait, aurait-il dit toujours selon Le Parisien. Romuald c'est un ami, alors à quoi ça sert si on n'aide pas les amis.»

Ton opinion