Afrique – Depuis deux jours, le Kenya est privé de courant
Publié

AfriqueDepuis deux jours, le Kenya est privé de courant

L’effondrement de quatre pylônes électriques lundi, près de Nairobi, la capitale du Kenya, provoque des coupures majeures dans le pays.

Des pylônes électriques se sont effondrés près de la capitale kenyane, Nairobi, faisant tomber la ligne de transmission et coupant le courant.

Des pylônes électriques se sont effondrés près de la capitale kenyane, Nairobi, faisant tomber la ligne de transmission et coupant le courant.

REUTERS

Le Kenya faisait face mercredi à une deuxième journée d’importantes coupures d’électricité après que, la veille, la chute d’une ligne de transmission a plongé dans le noir la locomotive économique de l’Afrique de l’Est.

Ce pays d’environ 50 millions d’habitants a connu mardi près d’une journée entière sans électricité, après l’effondrement de quatre pylônes électriques près de la capitale Nairobi, a affirmé l’entreprise publique Kenya Power.

Dans la soirée mardi, Kenya Power avait assuré que le problème était réglé dans l’essentiel du pays, mais des problèmes sur une autre ligne de transmission ont causé une deuxième coupure mercredi. «En cas de coupure majeure, vous allez avoir des problèmes ici et là, car le système reste instable», a déclaré Gregory Ngahu, porte-parole de Kenya Power.

Au Kenya, la majeure partie de l’électricité est produite par l’hydraulique, la géothermie et l’éolien, mais les prix de l’électricité restent élevés en raison notamment des centrales diesel qui permettent de couvrir les pics de consommation.

Une panne géante provoquée par… un singe

Le gouvernement du président Uhuru Kenyatta a annoncé la semaine dernière une réduction de 15% des tarifs, à huit mois de l’élection présidentielle, prévue en août 2022. «Peut-être que (cette réduction) sera réalisée en ne fournissant pas d’électricité 15% du temps», a ironisé un utilisateur sur Twitter, où de nombreux messages étaient postés à ce sujet.

En 2016, un singe avait causé une importante coupure d’électricité au Kenya, en tombant dans un transformateur. Le primate avait survécu, mais des régions entières étaient restées sans courant pendant plusieurs heures.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires