Météo en Suisse - Depuis Londres, Ferdinand nous envoie du lourd pour le week-end
Publié

Météo en SuisseDepuis Londres, Ferdinand nous envoie du lourd pour le week-end

Une dépression située au sud de l'Angleterre pilote une nouvelle dégradation sur nos régions dès ce vendredi. Pluies, orages et grêle seront localement au menu.

par
Sophie Zuber

Les orages sont de retour… ou ne sont jamais vraiment partis. Comme annoncé, une nouvelle dégradation a atteint le pays, ce vendredi. Si la Suisse centrale avait déjà été pas mal arrosée l’après-midi, des orages se sont localement fait entendre aux environs de 15h, notamment dans le Jura, à Neuchâtel et Fribourg.

Une nouvelle perturbation a gagné nos contrées dès 18h, vendredi soir. «De fortes pluies, des orages et de la grêle seront ponctuellement intenses dans la nuit de vendredi à samedi, notamment au nord du canton de Fribourg», avertit Nicolas Borgognon, prévisionniste chez Meteonews.

La Suisse va connaître des prochaines heures et jours pluvieux. La «faute» à la tempête Ferdinand, qui dicte sa loi sur la Grande-Bretagne.

La Suisse va connaître des prochaines heures et jours pluvieux. La «faute» à la tempête Ferdinand, qui dicte sa loi sur la Grande-Bretagne.

Meteonews

Encore très active sur Londres, c’est la tempête Ferdinand qui pousse ce front orageux au-dessus de la Suisse, avec, pour ligne de mire, Lucerne, Zurich et Saint-Gall. De nouveaux glissements de terrains ne sont pas à exclure dans ces régions durant les prochains jours.

Fête nationale en polaire

Un temps automnal sera de mise pour le 1er août avec des températures très fraîches pour la saison. Des flocons pourraient même tomber à 2500 mètres. «Un temps parfait pour faire la grasse matinée, car il devrait être maussade jusque vers la mi-journée avant le retour d’éclaircies», explique le météorologue. Même si des averses pourront encore s’attarder dans l’après-midi, les chances d’être au sec le soir seront meilleures, mais moyennant le port d’une petite polaire.

Si la semaine qui vient ne s’annonce pas plus glorieuse, une lueur d’espoir est visible au bout du tunnel: il devrait faire beau et chaud dès le dimanche 8 août…

Sans surprise, juillet aura été pourri

Juillet 2021 a été exceptionnellement humide, ce n’est une surprise pour personne. Et selon le bilan de Météosuisse, huit jours de grêle ont été enregistrés dans toute la Suisse, certains endroits au Tessin ayant même été touchés à plus de quatre reprises. Les importantes précipitations de la première quinzaine du mois ont permis d’en faire localement l’un des mois de juillet les plus humides depuis le début des mesures.

Votre opinion

10 commentaires