Ligue des champions: Dernières qualifications pour les 8e de finale
Publié

Ligue des championsDernières qualifications pour les 8e de finale

Les derniers qualifiés pour les 8es de finale de la Ligue des champions sont le FC Séville (groupe H) et Porto (G).

Adil Rami (Séville) en pleine action. (Mercredi 7 décembre 2016)

Adil Rami (Séville) en pleine action. (Mercredi 7 décembre 2016)

Keystone

Les Espagnols ont tenu le choc à Lyon (0-0), les Portugais dominant Leicester 5-0.

Dans ce qui constituait une sorte de 16e de finale, Lyon n'a donc pas réussi dans sa mission: l'OL devait battre Séville avec deux buts d'écart pour devancer le triple tenant de l'Europa League.

Séville a décroché sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions grâce à son match nul contre Lyon (0-0), mercredi lors de l'ultime journée de la phase de groupe. Il s'agit du quatrième représentant espagnol à se qualifier pour le tour suivant après l'Atletico Madrid, le FC Barcelone et le Real Madrid, tenant du titre.

Rien n'a été marqué en première mi-temps, malgré des occasions de part et d'autre. Vitolo a tiré sur le poteau pour les Espagnols (19e), alors que la barre a sauvé Rico à deux reprises sur des essais de Tolisso (24e) et Valbuena (37e) au plus fort de la domination lyonnaise.

Les hommes de Bruno Genesio ont continué de pousser ensuite, mais l'organisation défensive très efficace mise en place par les visiteurs a parfaitement tenu le choc. L'OL n'a ainsi pas été en mesure de se créer des occasions nettes et continuera son parcours européen en Europa League.

Porto bat le fantôme de Leicester

L'autre inconnue de la soirée concernait le deuxième qualifié derrière Leicester dans le groupe G. La décision n'a pas tardé, en faveur de Porto. Les Portugais ont assuré leur billet pour les 8es de finale en écrasant 5-0 un Leicester démobilisé et très largement remanié. Claudio Ranieri avait en effet aligné une équipe bis. Parmi ses titulaires habituels, seuls Morgan et Drinkwater étaient sur la pelouse au coup d'envoi.

La victoire du FC Copenhague à Bruges 2-0 n'a donc servi à rien aux Danois. Quant aux Belges, ils finissent la phase de poules avec six défaites...

Le Real accroché

Tenant du trophée, le Real Madrid a concédé le nul 2-2 à domicile contre Borussia Dortmund, qui finit ainsi en tête du groupe F devant les hommes de Zidane. Pourtant, le Real avait pris deux longueurs d'avance après un doublé de Benzema (28e/53e). Les Allemands ont répliqué avec des réussites d'Aubemeyang (60e) et Reus (88e).

Le Real a néanmoins poursuivi sa série d'invincibilité toutes compétitions confondues, qui se monte désormais à 34 matches, record du club égalé.

(ats)

Votre opinion