Football - Derrière les transferts, le match sur les réseaux sociaux
Publié

FootballDerrière les transferts, le match sur les réseaux sociaux

Les engagements de Cristiano Ronaldo à Manchester United et de Lionel Messi au PSG ont eu un impact qui se chiffre en millions sur les médias sociaux des deux clubs.

par
Thibaud Oberli
Des supporters de Manchester United avec des maillots de Cristiano Ronaldo devant Old Trafford, dont un semble prendre une photo qui pourrait bien alimenter ensuite les réseaux sociaux.

Des supporters de Manchester United avec des maillots de Cristiano Ronaldo devant Old Trafford, dont un semble prendre une photo qui pourrait bien alimenter ensuite les réseaux sociaux.

AFP

Internet et les réseaux sociaux ont eu comme effet de mettre en avant les individualités, une tendance qui ne s’observe pas que dans le sport. Ainsi, aussi prestigieux soient-ils, l’importance des clubs comme interface a reculé face aux nouvelles possibilités des athlètes. Un phénomène qui concerne encore plus directement la jeune génération portée sur le numérique, selon un rapport effectué à l’initiative du «Football Benchmark» du cabinet d’audit et de conseil KPMG.

Cette étude se penche plus profondément sur les impacts sur les réseaux sociaux de deux transferts qui ont tenu en haleine le monde du football cet été: l’engagement de Lionel Messi au Paris Saint Germain et le retour inattendu de Cristiano Ronaldo à Manchester United.

Plusieurs millions en 5 jours

Les chiffres absolus sont explicites. Les deux clubs évoluent déjà dans la cour des grands, United étant le 3e club le plus suivi au monde (169 millions) et le PSG juste derrière lui (133 millions) en prenant en compte les principaux réseaux que sont Facebook, Instagram, YouTube, Twitter Tik Tok et Weibo. Le FC Barcelone (276 millions) et le Real Madrid (272 millions) tiennent les premières places.

Comme le montre le rapport, c’est le PSG qui a vu son audience progresser avec le plus d’intensité. Entre deux jours avant l’annonce de l’engagement de Lionel Messi et deux jours après, les plateformes du club parisien ont gonflé de 14,4 millions de personnes. Une hausse énorme dont la proportion est de 13%. Si les chiffres sont un peu moins impressionnants, Man United a de son côté vu 4,8 millions de personnes s’abonner à leurs canaux, représentant une progression de 3% sur la même période.

Les communications les plus virales du football

L’intérêt pour le public autour de ces feuilletons s’est aussi traduit lors des annonces officielles. Ainsi la publication annonçant le retour de «CR7» à Old Trafford a récolté plus de 13 millions de réactions sur Instagram, ce qui constitue un record dans le monde du football. Celui de l’engagement de la «Pulga» s’est élevé à 9 millions de réactions sur le même réseau.

Des scores qui peuvent faire tourner les têtes. Mais la comparaison avec les résultats obtenus sur les pages des athlètes eux-mêmes rappelle la première constatation du rapport. Ronaldo est certes la personne la plus suivie sur Instagram avec plus de 343 millions de fans et il tire son épingle du jeu sur toutes les plateformes. Le message annonçant son engagement a suscité, rien que sur Instagram, 19 millions de réactions. De son côté, l’annonce de la signature de Messi sur sa propre page Instagram reçu 22 millions de likes. Soit bien plus que les annonces de leurs nouveaux clubs respectifs.

Sur le moyen terme, ces dynamiques ont encore pu être observées à travers le taux d’engagement, qui mesure les interactions des abonnés vis-à-vis d’une publication. La progression la plus impressionnante est à attribuer au club parisien. Celui-ci est passé de 0,88% à 4,32% durant environ 2 semaines. Pour Manchester, le taux moyen était de 0,68%. Il s’est élevé à 2,8% durant la semaine suivant l’annonce.

Des chiffres qui permettent de se rendre compte de la prépondérance de ces deux acteurs et des bénéfices indirects que peuvent en tirer les clubs qui ont réussi à les attirer dans leur giron, en gardant en tête la monétarisation qu’ils peuvent tirer de cette hausse de leur audience.

Sur le terrain du marketing, les records sont aussi tombés

Après la confirmation que «CR7» récupérerait son traditionnel numéro 7, auparavant sur les épaules d’Edinson Cavani, les records sont aussi tombés de ce côté-là. Selon "SkySports", les fans se sont rués sur les sésames dans la boutique du club, comme en ligne, et le record de vente quotidien mondial (hors Amérique du Nord) a été battu en moins de 4 heures! La première heure de vente a aussi suffi pour dépasser le record de vente en un jour pour Manchester United.

Selon Fanatics, partenaire commercial des Red Devils, la tunique de Ronaldo est aussi devenue la plus vendue en 24 heures après l’annonce d’un transfert. Il coiffe au poteau son rival de toujours Lionel Messi, ainsi que Tom Brady (Tampa Bay Buccaneers) et LeBron James (LA Lakers). Au niveau des chiffres absolus, les résultats sont aussi déconcertants.

Votre opinion