Tendance: Des ados publient tous les jours la même photo sur Instagram

Actualisé

TendanceDes ados publient tous les jours la même photo sur Instagram

Ces comptes hyper répétitifs comptent pourtant des milliers d'abonnés. Un phénomène que les adultes ont de la peine à comprendre.

par
Michel Pralong
1 / 8
Chaque jour, la même photo est publiée sur leur compte Instagram, comme cette ventouse: une page qui compte plus de 700 abonnés.

Chaque jour, la même photo est publiée sur leur compte Instagram, comme cette ventouse: une page qui compte plus de 700 abonnés.

Instagram @samepicofplunger
Leonie, 14 ans, a bientôt 10 000 abonnés avec sa banane. En cliquant sur une image, on tombe souvent sur une sorte de journal de l'ado et des discussions.

Leonie, 14 ans, a bientôt 10 000 abonnés avec sa banane. En cliquant sur une image, on tombe souvent sur une sorte de journal de l'ado et des discussions.

Instagram @thesamephotoofbanana
Ethan, 14 ans, publie chaque jour la photo de Heihei, personnage du film de Disney «Vaiana». Son nombre d'abonnés a explosé après qu'il ait commenté une photo de Noah Schnapp, jeune acteur de la série «Stranger Things» et que ce dernier lui ait répondu.

Ethan, 14 ans, publie chaque jour la photo de Heihei, personnage du film de Disney «Vaiana». Son nombre d'abonnés a explosé après qu'il ait commenté une photo de Noah Schnapp, jeune acteur de la série «Stranger Things» et que ce dernier lui ait répondu.

Instagram @same_photo_heihei

Si vos furetez sur le Instagram, le réseau social de photos, vous risquez de tomber sur des comptes où, chaque jour, la même photo est publiée. Et attention: pas une magnifique image, non, mais bien souvent des photos d'objets d'une totale banalité. Cette tendance, qui explose depuis un an, a même désormais un début de nom de compte commun: @sampicof... ou @samephotoof... dans les pays anglo-saxons et @memephotode... dans les contrées francophones. Ajoutez derrière le nom de ce que vous voulez montrer.

Les propriétaires de ces comptes sont dans leur énorme majorité des ados, comme l'explique le site TheAtlantic qui leur consacre un grand sujet. Les adultes ne comprennent pas ce phénomène tandis que les jeunes adorent cet humour absurde. «Si l'on voit un compte qui publie par exemple un grille-pain tous les jours sans raison réelle, on le perçoit comme quelque chose d'ironique et de drôle», explique Joey, 15 ans, qui publie tous les jours une photo de vache de dessin animé.

Une autre façon de parler entre eux

Mais l'absurde n'est pas la seule finalité de ces comptes. Nombreux sont ceux qui en profitent pour y tenir une sorte de journal, tout en échangeant avec leurs abonnés qu'ils n'auraient pas attirés avec des photos plus personnelles. En agissant ainsi, ils préservent également davantage leur vie privée que s'ils l'avaient étalées en photos aux yeux de tous. Et ils n'ont pas à se casser la tête pour trouver chaque jour une image différente. Ils peuvent se contenter de répéter leur publication et se concentrer sur la légende de l'image pour évoquer un sujet qui leur tient à cœur ou ouvrir un débat.

«C'est juste une autre façon de parler aux gens», confirme Ella, 16 ans, qui dirige avec une amie un compte montrant chaque jour un kumquat. Et c'est également devenu un jeu pour savoir qui aura le plus d'abonnés.

Ton opinion