Hockey sur glace: Des Aigles bien trop puissants pour Gottéron

Publié

Hockey sur glaceDes Aigles bien trop puissants pour Gottéron

Les Genevois ont montré pourquoi ils étaient leaders de la National League, lors d’un derby gagné avec autorité contre Fribourg (5-2).

par
Robin Carrel
(Genève)
Genève Servette est en tête avant de se rendre à Lausanne samedi.

Genève Servette est en tête avant de se rendre à Lausanne samedi.

BASTIEN GALLAY / LPS

Tous les joueurs du championnat le savent: quand Reto Berra prend feu, il est très difficile d’arriver à le tromper et, en général, les trois points ne seront pas pour vous à l’arrivée. Mais ce Genève-Servette-là n’est pas une équipe tout à fait comme les autres. Avec sa qualité et quand elle y met l’intensité nécessaire, elle est capable de se transformer en véritable rouleau compresseur.

Vendredi, les Grenat - en noir et blanc pour cause d’opération marketing –, ont fait honneur au slogan inventé pour l’occasion: «Fear the Eagle», «Ayez peur de l’Aigle». Car c’est bien le sentiment que les Lausannois, encore défaits vendredi et qui recevront le derby samedi soir, vont sans doute ressentir en préparant cette partie à la vidéo.

Les Genevois ont été menés deux fois au score sur des buts de Mathias Rossi (11e et 33e), mais ça n’a fait que titiller leur orgueil. Berra a eu beau se démultiplier, ses défenseurs ont tout fait pour bloquer des tirs, Gottéron a fini par craquer.

Les hommes de Jan Cadieux sont difficiles à contenir dès qu’ils pèsent sur l’accélérateur. Lors des deux premières périodes, ils ont eu besoin de 5 et 7 minutes pour égaliser par Winnik et Filppula, après avoir mis une grosse pression. Genève-Servette a fini par passer devant pour la première fois au début du dernier tiers-temps, grâce à un tir magistral de leur capitaine Noah Rod (42e), que les juges de ligne ont mis de longues minutes à accorder sans y voir grand-chose à la vidéo, pour un éventuel hors-jeu. Injugeable avec les moyens techniques actuels.

Les Genevois ont fini le travail en beauté. Ils ont d’abord tué sans trop trembler une pénalité de 5 minutes (et de match) infligée à Josh Jooris. Deniss Smirnovs (48e) et Daniel Winnik (57e) ont réussi les buts de la sécurité dans la foulée. Ils arriveront en leader incontesté dans quelques heures à la Vaudoise aréna. Une glace généralement accueillante.

Genève-Servette - Fribourg Gottéron 5-2 (1-1 1-1 3-0)

Ton opinion