Pro Juventute: Des aires de jeux dans les centres d'asile et de transit
Publié

Pro JuventuteDes aires de jeux dans les centres d'asile et de transit

Pro Juventute va créer des espaces de jeux à l'intention des enfants de réfugiés dans les centres d'asile et de transit.

Un tiers des réfugiés sont des enfants, mais les infrastructures ne sont pas équipées afin d'améliorer leurs conditions de vie.

Un tiers des réfugiés sont des enfants, mais les infrastructures ne sont pas équipées afin d'améliorer leurs conditions de vie.

Keystone

Pour les enfants qui vivent des événements traumatisants, il est capital de pouvoir se plonger dans le jeu, explique Pro Juventute.

«Sur un parcours de fuite marqué par la peur et la détresse, aucune place n'est laissée aux activités ludiques de l'enfant», écrit l'organisation jeudi dans un communiqué. Le projet «Jouer sans frontières» permettra aux enfants de bénéficier d'un espace propre et de retrouver «un peu de normalité» dans un quotidien difficile.

Bien qu'un tiers des réfugiés qui arrivent soient des enfants et des jeunes, les hébergements sont rarement équipés de manière à permettre aux enfants de jouer, explique Petra Stocker, responsable du projet Espace social et de jeu, citée dans le communiqué.

Dès le 8 août, le bus du service SpielRaum se rendra dans chacun des trois centres d'asile et de transit pendant une semaine dans les cantons de Berne, de Lucerne et de Fribourg. Des collaborateurs fabriqueront, avec les enfants et leurs personnes de référence, des éléments de jeux comme de la craie, des cordes, des balles de jonglage.

Ils construiront aussi des équipements de jeu et d'exercice, comme des «pneuscooter», des balançoires et des jeux d'escalade. La ludothèque sera par ailleurs équipée de jeux supplémentaires et de LEGO, précise Pro Juventute. Après cette phase-pilote, l'organisation décidera de poursuivre ou non le projet.

(ats)

Votre opinion