Londres - Des antivax s’attaquent au mauvais bâtiment
Publié

LondresDes antivax s’attaquent au mauvais bâtiment

Estimant que la BBC propage de fausses informations sur la vaccination, des manifestants ont pris d’assaut des studios… que la chaîne a quittés il y a 8 ans.

par
Michel Pralong
Un cordon de police a retenu les manifestants en furie.

Un cordon de police a retenu les manifestants en furie.

Twitter

Lundi 9 août, la police londonienne a été alertée que des manifestants se réunissaient dans l’Ouest londonien. Il s’agissait d’antivax qui voulaient s’attaquer à la BBC, prétendant que la chaîne diffusait de fausses informations sur la vaccination et sur les mesures sanitaires prises contre la pandémie de coronavirus. Des dizaines de personnes enragées se sont alors retrouvées face à un cordon de policiers qui les empêchait d’entrer dans le bâtiment et ont tenté de forcer le passage, comme le montrent des vidéos sur les réseaux sociaux.

Sauf que, comme le précise «The Telegraph», les fausses informations, ce sont plutôt les antivax qui les avaient. Puisque la BBC n’occupe plus ces studios depuis… 2013. Elle les loue à d’autres médias. D’ailleurs, à ce moment-là dans le bâtiment, le talk-show de la chaîne ITV «Loose Women» était en plein direct. «Je ne suis pas sûre de ce que les manifestants tentaient de faire, mais tout ce qu’ils auraient trouvé à l’intérieur c’était Jane, Nadia, Penny et moi qui étions en train de parler de la ménopause» a dit Charlene White, l’une des présentatrices de l’émission. Qui en a profité pour chaleureusement remercier l’équipe de sécurité du bâtiment ainsi que la police pour avoir empêché les antivax de pénétrer dans les studios. Par précaution, l’émission a été interrompue et les personnes qui y participaient ont quitté les lieux. Aucune arrestation n’a pour l’heure été effectuée suite à cet indicent.

Votre opinion