Syrie: Des avions russes ont frappé depuis l'Iran

Publié

SyrieDes avions russes ont frappé depuis l'Iran

Selon le ministère de la Défense russe, des bombardiers ont décollé depuis un aérodrome iranien.

1 / 118
Un accord a été conclu «sous la houlette de la Russie et de la Turquie» pour évacuer les civils et les rebelles à Alep. (13 décembre 2016)

Un accord a été conclu «sous la houlette de la Russie et de la Turquie» pour évacuer les civils et les rebelles à Alep. (13 décembre 2016)

AFP
Les rebelles se sont retirés lundi de six nouveaux quartiers importants d'Alep face à l'avancée de l'armée syrienne rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Ils ne sont plus que dans une petite poche dans la deuxième ville de Syrie. La prise d'Alep n'est «plus qu'une question de temps», selon l'OSDH. (12 décembre 2016)

Les rebelles se sont retirés lundi de six nouveaux quartiers importants d'Alep face à l'avancée de l'armée syrienne rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Ils ne sont plus que dans une petite poche dans la deuxième ville de Syrie. La prise d'Alep n'est «plus qu'une question de temps», selon l'OSDH. (12 décembre 2016)

AFP
Plus de de 10'000 civils ont fui les quartiers rebelles d'Alep depuis minuit en raison des violents bombardements. (Dimanche 11 décembre 2016)

Plus de de 10'000 civils ont fui les quartiers rebelles d'Alep depuis minuit en raison des violents bombardements. (Dimanche 11 décembre 2016)

AFP

Des bombardiers russes qui ont décollé pour la première fois d'une base aérienne en Iran ont mené des frappes en Syrie, a annoncé mardi le ministère de la Défense à Moscou. Les avions ont frappé des positions djihadistes dans les régions d'Alep, Deir Ezzor et Idleb.

La chaîne de télévision publique Rossiya-24 a indiqué que des bombardiers Tupolev-22 avaient été envoyés sur une base située à Hamedan en Iran afin de mener des opérations contre les rebelles syriens.

Citant des médias iraniens et arabes, la chaîne ne précise pas combien d'appareils sont concernés par cette initiative. Rossiya-24 a diffusé des images montrant trois bombardiers et un avion de transport militaire sans préciser où, ni quand, elles avaient été tournées.

(ats)

Ton opinion