Grande-Bretagne: Des avocats déposent plainte contre Volkswagen
Publié

Grande-BretagneDes avocats déposent plainte contre Volkswagen

Avec cette plainte, le cabinet d'avocats réclamera des dommages et intérêts devant la Haute Cour de justice.

1 / 150
Nouvelle ère pour les constructeurs automobiles et les consommateurs européens : vendredi entre en vigueur un protocole d'homologation des véhicules neufs plus sévère, qui remplace un processus discrédité par le scandale des moteurs diesel truqués. (Mercredi 30 août 2017)

Nouvelle ère pour les constructeurs automobiles et les consommateurs européens : vendredi entre en vigueur un protocole d'homologation des véhicules neufs plus sévère, qui remplace un processus discrédité par le scandale des moteurs diesel truqués. (Mercredi 30 août 2017)

AFP
Dieselgate: le président d'auto-suisse François Launaz estime qu'il Il faut éviter d'empirer la situation avec des mesures d'interdiction. (15 août 2017)

Dieselgate: le président d'auto-suisse François Launaz estime qu'il Il faut éviter d'empirer la situation avec des mesures d'interdiction. (15 août 2017)

Keystone
Jusqu'à présent, les fabricants d'automobiles ne devaient faire tester leurs véhicules qu'en conditions de laboratoire. Les résultats ne reflétaient alors que peu leurs véritables émissions. A partir du 1er septembre, des réglementations strictes entreront en vigueur en Europe et en Suisse. (Dimanche 13 août 2017)

Jusqu'à présent, les fabricants d'automobiles ne devaient faire tester leurs véhicules qu'en conditions de laboratoire. Les résultats ne reflétaient alors que peu leurs véritables émissions. A partir du 1er septembre, des réglementations strictes entreront en vigueur en Europe et en Suisse. (Dimanche 13 août 2017)

Keystone

Le cabinet d'avocats Harcus Sinclair UK a annoncé lundi qu'il intentait une action en justice au Royaume-Uni contre Volkswagen. Son objectif est d'obtenir un dédommagement pour les conducteurs britanniques ayant subi un préjudice suite au scandale Volkswagen.

Le constructeur automobile fait l'objet de plaintes dans plusieurs pays du fait du scandale de manipulation des tests d'émission de gaz polluants et est proche d'un accord avec le Département américain de la justice prévoyant le versement de plus de 3 milliards de dollars (3,05 milliards de francs) pour clore les enquêtes civile et pénale ouvertes à son encontre.

10'000 conducteurs ont signé la plainte

Au Royaume-Uni, deuxième marché automobile en Europe, 1,2 million de voitures sont concernées et le cabinet précise qu'il portera le dossier devant la Haute Cour de justice et réclamera des dommages et intérêts, tout en ajoutant qu'environ 10'000 conducteurs s'étaient ralliés à la plainte.

«Nous ferons valoir que vous avez reçu un véhicule qui n'aurait jamais dû être autorisé à la vente parce qu'il ne respectait pas les normes d'émission requises», écrit le cabinet sur son site.

«Nous pensons que la Cour évaluera la différence entre ce que vous avez payé pour votre véhicule et la valeur intrinsèque de ce que vous avez effectivement reçu.»

Un porte-parole de VW a dit que le groupe se défendrait «vigoureusement» dans l'affaire et a réaffirmé que VW ne pensait pas que ses clients perdraient de l'argent en raison du scandale. «Nous ne prévoyons aucune baisse des valeurs résiduelles des véhicules affectés du fait de ce problème», a-t-il dit.

(ats)

Votre opinion