11.07.2015 à 18:41

JoaillerieDes bijoux Cartier pour les bébés princiers de Monaco

Une broche de ceinture et une montre historiques ont été remis au Prince Albert II de Monaco, lors d'un cocktail organisé samedi en présence de milliers de Monégasques pour célébrer ses 10 ans de règne.

par
smk
Jacques et Gabriella, âgés seulement de sept mois, ont été choyés par les habitants de la Principauté.

Jacques et Gabriella, âgés seulement de sept mois, ont été choyés par les habitants de la Principauté.

Keystone

Les Monégasques ont offert samedi de précieux bijoux Cartier datant de 1920 --une broche de ceinture et une montre-- aux bébés princiers Jacques et Gabriella, âgés seulement de sept mois.

Les cadeaux de baptême ont été remis au Prince Albert II de Monaco, lors d'un cocktail organisé samedi en présence de milliers de Monégasques pour célébrer ses 10 ans de règne.

«Il s'agit de deux bijoux emblématiques de la Maison Cartier, créés tous deux dans les années 20», a expliqué le maire de Monaco, Georges Marsan. «Pour la Princesse Gabriella une broche de ceinture datant de 1925, moderne, géométrique et épurée. Pour le Prince héréditaire Jacques, la montre Grande Tank Cintrée, première montre de forme épurée de style art nouveau», a-t-il ajouté.

«La pérennité de la dynastie»

Le prince Albert de Monaco s'est pour sa part réjoui dans un discours de «la pérennité de la dynastie» assurée par ses enfants.

Evoquant «la prospérité» de Monaco, il a rappelé que la principauté avait «l'impérieuse obligation de poursuivre dans cette voie en attirant, notamment, des investisseurs étrangers». Il a aussi mis en exergue «l'effort de transparence» consenti par la principauté en matière de coopération fiscale avec d'autres pays.

Samedi, la princesse d'origine sud-africaine Charlène de Monaco a créé la surprise en s'exprimant publiquement en français devant la foule de «sujets» monégasques. «Tu es un prince de coeur et tu es le prince de mon coeur», a-t-elle dit à son époux, très ému, qui a essuyé une larme sous les applaudissements.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!