Publié

Etats-UnisDes cadavres prêts pour Halloween

Johnnie Mullins est un grand enfant. Il a décoré son allée avec des corps factices qu'il a badigeonnés de faux sang. Le quartier a paniqué. Et la police a débarqué.

Dans cette banlieue tranquille de Mustang, dans l'Oklahoma (centre des Etats-Unis), le voisinage tremble. Deux corps ensanglantés jonchent le sol, devant la maison des Mullins. Alertés pour cette scène de crime, la police et les pompiers sont arrivés, toutes sirènes hurlantes. Ce qui a bien fait rigoler Johnnie Mullins. Mais les cadavres n'étaient que des mannequins et le sang épandu du colorant rouge.

Comme il aime fêter Halloween, il a éparpillé des décorations de saison un peu partout dans son jardin. Certains voisins, choqués, plaident pour la levée des corps, afin de ne pas effrayer les petits. Mais Johnnie Mullins, en grand enfant qu'il est, se dit convaincu que «Fred le mort» et «Kenny l'eclaffé» emballent les plus jeunes et compte bien tout laisser en place, jusqu'au 31 octobre compris.

Votre opinion