Actualisé 19.06.2019 à 14:58

Des canetons sur l’autoroute à Neuchâtel: «on les a interpellés»

Joli

Cinq bébés harles bièvres se sont baladés sur l’A5. Mais heureusement, une patrouille de police passait par là.

par
Renaud Michiels
Les bébés harles bièvres ont un peu pincé les agents mais n'ont pas été trop difficile à capturer.

Les bébés harles bièvres ont un peu pincé les agents mais n'ont pas été trop difficile à capturer.

Police neuchâteloise

Un très joli bébé harle bièvre dans la main gantée d’un agent au premier plan. Et un véhicule de la police neuchâteloise qui ralentit le trafic en second plan. L’image publiée sur Facebook par les forces de l’ordre neuchâtelois est belle. Et le texte sur cinq canetons «égarés sur l’autoroute» sympa: «Une patrouille a pu les prendre en charge et les mettre en sécurité, après quelques pincements de becs bien légitimes!» est-il indiqué.

Le sauvetage s’est déroulé mardi vers 10 h 45 sur l’autoroute A5 près de Cornaux, direction Neuchâtel. «Une patrouille passait par hasard et a vu une voiture qui ralentissait. Elle a fait de même et a découvert les canetons. Alors les agents ont ralenti le trafic, qui était heureusement très faible. Et ils ont attrapé les cinq bébés harles bièvres. On peut dire qu’ils ont été interpellés», rigole Georges-André Lozouet, porte-parole de la police neuchâteloise.

«Vous êtes fantastiques»

Capturer les petits fuyards n’a pas été très compliqué, nous explique Georges-André Lozouet. «Ils restent naturellement groupés. Mais les collègues m’ont dit qu’ils ont été un peu pincés. Par contre nous n’avons pas trouvé la maman», note-t-il. Les policiers ont donc remis les canetons aux gardes-faunes. À eux d’assurer leur avenir.

Sur Facebook, les réactions sont évidemment extrêmement positives. «Merci beaucoup, vous êtes fantastiques», «trop chou», ou «bravo», peut-on lire. Tandis qu’un plaisantin s’interroge: «Ils avaient la vignette au moins?»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!