Libye: Des centaines de migrants sauvés en mer

Publié

LibyeDes centaines de migrants sauvés en mer

Plusieurs de centaines de migrants ont été recueillis samedi au large des côtes libyennes.

1 / 73
En Grèce, des habitants des îles égéennes ont manifesté contre des camps de migrants. (Mercredi 22 janvier 2020)

En Grèce, des habitants des îles égéennes ont manifesté contre des camps de migrants. (Mercredi 22 janvier 2020)

Keystone
Les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de campements installés dans la zone industrielle des dunes, à Calais, en France. Plusieurs centaines de migrants s'y trouvaient. (Mardi 3 décembre 2019)

Les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de campements installés dans la zone industrielle des dunes, à Calais, en France. Plusieurs centaines de migrants s'y trouvaient. (Mardi 3 décembre 2019)

AFP
L'équipage de l'Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, a recueilli 176 migrants naufragés au cours du week-end. (Lundi 14 octobre 2019)

L'équipage de l'Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, a recueilli 176 migrants naufragés au cours du week-end. (Lundi 14 octobre 2019)

AFP

Plusieurs centaines de migrants ont été recueillis samedi par des navires de sauvetage internationaux et des vedettes des gardes-côtes libyens au large des côtes libyennes. Les passeurs profitent actuellement du beau temps en mer pour lancer une flottille d'embarcations vers l'Italie.

Les gardes-côtes libyens ont intercepté trois bateaux de migrants. Le premier était un canot gonflable qui était tombé en panne avec 125 personnes à bord au large de Zaouiya, juste à l'ouest de la capitale Tripoli, a déclaré un porte-parole.

Le deuxième bateau de migrants a été intercepté au large de Garaboulli, à l'est de Tripoli, avec 112 personnes à bord, tandis qu'une troisième embarcation, avec 98 personnes à bord, a été interceptée au large d'Abou Kammash, près de la frontière avec la Tunisie.

Un bateau avec plus de 100 migrants à bord était sur le point de sombrer lorsque le navire de sauvetage Aquarius est arrivé à son niveau et a recueilli ses passagers.

Depuis l'été dernier, le rythme des départs a fortement diminué, les passeurs de la ville libyenne de Sabratha ayant passé un accord avec le gouvernement de Tripoli pour interrompre leurs activités. Ces passeurs ont par la suite été chassés de la ville par des groupes armés rivaux.

(ats)

Ton opinion