Maroc: Des centaines de migrants secourus en mer
Publié

MarocDes centaines de migrants secourus en mer

Pas loin de 500 migrants - dont des enfants et des nourrissons - ont été secourus dans la nuit de vendredi à samedi au large du Maroc.

1 / 73
En Grèce, des habitants des îles égéennes ont manifesté contre des camps de migrants. (Mercredi 22 janvier 2020)

En Grèce, des habitants des îles égéennes ont manifesté contre des camps de migrants. (Mercredi 22 janvier 2020)

Keystone
Les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de campements installés dans la zone industrielle des dunes, à Calais, en France. Plusieurs centaines de migrants s'y trouvaient. (Mardi 3 décembre 2019)

Les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de campements installés dans la zone industrielle des dunes, à Calais, en France. Plusieurs centaines de migrants s'y trouvaient. (Mardi 3 décembre 2019)

AFP
L'équipage de l'Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, a recueilli 176 migrants naufragés au cours du week-end. (Lundi 14 octobre 2019)

L'équipage de l'Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, a recueilli 176 migrants naufragés au cours du week-end. (Lundi 14 octobre 2019)

AFP

La marine marocaine a «porté assistance en Méditerranée et en Atlantique à plusieurs embarcations en difficulté, sauvant ainsi 472 candidats à l'émigration clandestine, dont 28 femmes, 27 mineurs et trois nourrissons», a précisé l'armée dans un communiqué.

«L'ensemble des migrants et des moyens nautiques utilisés ont été ramenés à bon port», a-t-elle ajouté sans préciser la nationalité des personnes secourues.

Chaque année, des milliers de migrants, la plupart du temps d'Afrique subsaharienne, tentent de gagner l'Espagne via le Maroc, dans des embarcations qui, pour la plupart, ne sont pas conçues pour la navigation en haute mer.

La route de l'Espagne qui passe par le Maroc est de plus en plus empruntée par les migrants africains qui évitent la Libye en proie au chaos et où nombre d'entre eux ont été exposés à des mauvais traitements, selon des ONG.

Le Maroc a adopté en 2013 une «nouvelle politique migratoire» et mené deux campagnes de régularisation de milliers de clandestins, pour la plupart originaires de pays d'Afrique subsaharienne.

(ats)

Votre opinion