Publié

EspagneDes centaines de passagers cloués au sol après la faillite de Spanair

La compagnie aérienne Spanair a brutalement mis fin à ses activités, annulant tous ses vols. Selon les médias espagnols, au moins 22'000 personnes ont été affectées par ces annulations.

Environ 200 passagers très surpris patientaient aux guichets de la compagnie à l’aéroport de Barcelone vendredi soir peu après l’annonce.

Environ 200 passagers très surpris patientaient aux guichets de la compagnie à l’aéroport de Barcelone vendredi soir peu après l’annonce.

AFP

«Face au manque de visibilité financière pour les mois prochains, la compagnie a décidé de cesser ses opérations», a déclaré Spanair dans un communiqué peu avant 21h30 vendredi citant «des raisons de prudence et de sécurité».

Spanair assurait pour l’essentiel des liaisons en Espagne et en Europe. Son dernier vol a atterri à 22 heures, laissant ses concurrents Iberia, Vueling ou Easyjet prendre en charge ses passagers.

Selon les médias espagnols, au moins 22'000 personnes ont été affectées par les annulations de vols au cours du week-end mais un porte-parole de Spanair n’était pas disponible pour confirmer ce chiffre. Environ 200 passagers très surpris patientaient aux guichets de la compagnie à l’aéroport de Barcelone vendredi soir peu après l’annonce.

Les autorités aéroportuaires (AENA) ont déclaré que la situation était normale à l’aéroport Barajas de Madrid, où les clients de Spanair ont été accueillis dans des salons spéciaux.

«Les passagers qui arrivent sont pris en charge par d’autres compagnies», a confirmé une porte-parole de l’AENA. Rien que samedi, 55 vols ont été annulés à Madrid, 54 à Barcelone et quelques uns sur les îles de Majorque et de Grande Canarie, a-t-elle précisé.

Accident et rigueur budgétaire

«La direction de Spanair regrette cette situation et présente ses excuses à toutes les personnes affectées», a déclaré la compagnie dans un communiqué.

Créée en 1986, Spanair a précisé avoir pris cette décision à la suite de l’échec des négociations entamées avec Qatar Airways en vue d’une alliance financière. D’après les médias spécialisés, la région de Catalogne, actionnaire de Spanair, va cesser de financer la compagnie, dans un contexte de rigueur budgétaire.

Spanair avait été frappée en août 2008 par l’accident d’un de ses avions, qui s’était écrasé au décollage à Madrid, faisant 154 morts. Elle avait engagé cette même année un plan de restructuration qui s’était traduit par le licenciement de 1100 de ses 4000 employés.

L’ancien propriétaire, la compagnie scandinave SAS, a annoncé vendredi que la faillite de Spanair - filialisée jusqu’en 2009 - affecterait ses propres résultats à hauteur de 191 millions d’euros.

(AFP)

Votre opinion