Amérique centrale: Des chercheurs d’or bloqués dans une mine au Nicaragua

Publié

Amérique centraleDes chercheurs d’or bloqués dans une mine au Nicaragua

Un éboulement dans une mine d’or artisanale au Nicaragua a bloqué au moins dix mineurs dans un tunnel. Le nombre de blessés, ou de morts, est inconnu.

Selon la Première dame, l’accident s’est produit dans une mine située sur le territoire de la commune La Esperanza, dans le département de Rio San Juan (sud), à plus de 200 kilomètres au sud-est de la capitale.

Selon la Première dame, l’accident s’est produit dans une mine située sur le territoire de la commune La Esperanza, dans le département de Rio San Juan (sud), à plus de 200 kilomètres au sud-est de la capitale.

AFP

Au moins dix chercheurs d’or ont été bloqués dans une mine artisanale vendredi, dans le sud du Nicaragua, surpris par un éboulement à l’intérieur d’un tunnel, ont rapporté des médias officiels.

«Des unités de secours des camarades Pompiers unifiés sont en train de travailler pour répondre à l’urgence», a déclaré la vice-présidente et porte-parole du gouvernement, Rosario Murillo, épouse du président Daniel Ortega, sur le site officiel El 19 Digital.

Le média Radio Ya avait rapporté que l’éboulement, survenu vendredi matin, avait «enterré» 10 personnes qui se trouvaient dans le tunnel. Le quotidien «La Prensa» a rapporté pour sa part que selon des témoins, il y avait au moins 15 personnes piégées à l’intérieur de la mine.

Opérations de sauvetage suspendues

Selon la Première dame, l’accident s’est produit dans une mine située sur le territoire de la commune La Esperanza, dans le département de Rio San Juan (sud), à plus de 200 kilomètres au sud-est de la capitale.

Rosario Murillo n’a pas donné de détails sur le nombre de mineurs artisanaux travaillant dans cette mine, c’est-à-dire des personnes qui creusent pour leur propre compte à la recherche d’or. Elle n’a pas non plus indiqué s’il y avait des morts ou des blessés. «Nous espérons ne pas avoir de plus grands malheurs», a-t-elle seulement ajouté.

Les opérations de sauvetage ont été suspendues à la tombée de la nuit pour reprendre samedi, selon Radio Ya. On estime que le Nicaragua compte environ 3000 mineurs artisanaux, en plus des 5000 employés par des entreprises minières établis dans le pays.

(AFP/NXP)

Ton opinion