Californie: Des chèvres ont sauvé la bibliothèque Ronald Reagan

Actualisé

CalifornieDes chèvres ont sauvé la bibliothèque Ronald Reagan

Le site dédié à l'ancien président américain a failli partir en fumée. C'était sans compter les pompiers et 500 chèvres.

par
lematin.ch
L'appétit des chèvres est très utile.

L'appétit des chèvres est très utile.

iStock

Jeudi, on apprenait que la bibliothèque présidentielle Ronald Reagan de Simi Valley, au nord-ouest de Los Angeles, avait échappé de justesse aux incendies qui ravagent la Californie. Poussées par des vents décrits comme «incroyables», les flammes avaient finalement été stoppées à moins de 100 mètres du site où sont enterrés l'ex-président américain et son épouse Nancy.

Mais Reuters ajoute maintenant que les valeureux pompiers ont également bénéficié d'une aide plutôt inattendue: celle de chèvres. En mai, la bibliothèque dans laquelle on trouve les archives de Reagan, une réplique du bureau ovale où l'ancien Air Force One avait en effet eu la bonne idée de louer les services d'un troupeau de 500 chèvres.

Merci Vincent van Goat

Ces efficaces tondeuses à gazon montées sur sabots avaient alors dévoré les broussailles très inflammables entourant le site, créant ainsi une zone coupe-feu qui a ralenti le brasier et offert davantage de temps aux pompiers pour agir. «L'un des pompiers nous a dit qu'ils pensaient que ce coupe-feu a facilité leur travail», a expliqué à Reuters la porte-parole de la bibliothèque Melissa Giller.

Merci donc à ces chèvres. Et saluons au passage leur propriétaire, manifestement plein d'humour. Il s'est amusé à en baptiser certaines en jouant sur le mot «chèvre», «goat» en anglais. Et Reuters de citer: Vincent van Goat, Selena Goatmez et Goatzart…

Cette image aérienne montre à quel point les flammes ont été proches de la bibliothèque Ronald Reagan.

R.M. avec les agences

Ton opinion