26.10.2014 à 15:26

Des clowns agressifs sèment la terreur

France

Après la Grande-Bretagne et les USA, le «phénomène des clowns maléfiques» parcourt actuellement le sud de la France.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

AFP

Une vague de terreur provoquée par des clowns agressifs s'est étendue au sud de la France. La police a interpellé samedi soir 25 octobre quatorze adolescents déguisés et armés de pistolets, de couteaux et de battes de base-ball dans la ville d'Agde, selon une source policière.

Des témoins inquiets à la vue de ce groupe de clowns armés sur un parking avaient alerté la police qui a procédé à leur interpellation, avant de les libérer dimanche.

A Montpellier, toujours dans le sud, un piéton de 35 ans a reçu 30 coups de barre de fer, dans la nuit de samedi à dimanche, par un homme grimé en clown et deux complices qui voulaient le dépouiller, selon une source policière qui a indiqué que le trio avait été interpellé.

Mode lancée sur les réseaux sociaux

Dans trois autres villes de la même région de l'Hérault, trois automobilistes victimes de «clowns qui semaient la terreur» dans la nuit de samedi à dimanche ont déposé plainte, a indiqué la gendarmerie.

Vendredi soir, un jeune homme grimé en «clown agressif», avait endommagé la voiture d'un automobiliste à Marseillan, toujours dans l'Hérault, et avait été interpellé samedi.

Il avait confié lors de son audition avoir succombé à la mode des «clowns qui attaquent», lancée sur les réseaux sociaux. Le jeune homme a été remis en liberté et sera convoqué par la justice à une date qui n'a pas été précisée.

Passants terrorisés

Le phénomène, qui se propage via Facebook, avait déjà touché le nord de la France. Un jeune homme de 19 ans, qui s'était déguisé en clown a été condamné la semaine dernière à six mois de prison avec sursis dans le Pas-de-Calais pour avoir terrorisé des passants en brandissant un bâton ressemblant à un long couteau.

Sur son compte Twitter, la police française avait dénoncé vendredi le «phénomène des clowns maléfiques» et précisé que, «depuis la mi-octobre, une rumeur inspirée de vidéos sur internet (...) inquiète la population sur la présence de clowns menaçants et agressifs en France».

Le phénomène a également été signalé en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis où Halloween, fête au cours de laquelle il est courant de se déguiser avec des costumes qui font peur, est célébré le 31 octobre.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!