Facebook: Des comptes d'une ferme à trolls détruits
Publié

FacebookDes comptes d'une ferme à trolls détruits

Facebook a détruit des centaines de comptes et de pages créés depuis la Russie et qui ont influencé les élections américaines.

Image prétexte

Image prétexte

Keystone

Mark Zuckerberg, patron de Facebook, a annoncé mardi que le réseau social américain avait fermé plusieurs centaines de comptes russes et de pages créés par une «ferme à trolls». Leurs activités avaient visé à influencer le résultat de l'élection présidentielle américaine de 2016.

Facebook précise que de nombreux articles et pages détruits provenaient de la Federal News Agency (FAN) basée en Russie et dont l'équipe de sécurité du réseau social a établi qu'elle était technologiquement et structurellement liée à l'Internet Research Agency basée à Saint-Pétersbourg.

Cette agence (FAN) a «de manière répétée agi pour tromper et manipuler les gens à travers le monde et nous ne la voulons plus nulle part sur Facebook», a dit Mark Zuckerberg. «Il est clair que les éléments que nous avons rassemblés montrent que cette organisation est contrôlée et dirigée» par l'Internet Research Agency, a-t-il précisé.

Le dirigeant de FB est sous pression depuis la découverte que les données de quelque 50 millions d'utilisateurs avaient été siphonnées par un cabinet de conseil et d'analyse, Cambridge Analytica, qui a étroitement collaboré à la campagne de l'actuel président des Etats-Unis, Donald Trump.

(ats)

Votre opinion