Actualisé 28.11.2016 à 16:08

CubaDes Cubains pleurent leur «Comandante» Fidel

Une salve de 21 coups de canon depuis le fort qui surplombe la baie de La Havane a donné le coup d'envoi à une semaine de commémorations.

1 / 92
L'urne funéraire a traversé Santiago de Cuba jusqu'au cimetière. C'est la que les funéraille de Fidel Castro se déroulent. (Dimanche 4 décembre 2016)

L'urne funéraire a traversé Santiago de Cuba jusqu'au cimetière. C'est la que les funéraille de Fidel Castro se déroulent. (Dimanche 4 décembre 2016)

Le président cubain Raul Castro s'est engagé à «défendre la patrie et le socialisme» lors d'une cérémonie d'hommage tenue à la veille des funérailles de Fidel Castro. (Samedi 3 décembre 2016)

Le président cubain Raul Castro s'est engagé à «défendre la patrie et le socialisme» lors d'une cérémonie d'hommage tenue à la veille des funérailles de Fidel Castro. (Samedi 3 décembre 2016)

AFP
La caravane a paradé dans les artères de Santiago, le long desquelles se sont massés des dizaines de milliers de Cubains venus scander «Je suis Fidel! Je suis Fidel!» (Samedi 3 décembre 2016)

La caravane a paradé dans les artères de Santiago, le long desquelles se sont massés des dizaines de milliers de Cubains venus scander «Je suis Fidel! Je suis Fidel!» (Samedi 3 décembre 2016)

Keystone

La première cérémonie d'hommage à Fidel Castro a commencé lundi matin à La Havane, où des milliers de personnes faisaient la queue pour défiler devant des portraits en noir et blanc du père de la Révolution cubaine, décédé vendredi à 90 ans.

Le point de départ a été donné par une salve de 21 coups de canon depuis le fort qui surplombe la baie de La Havane, donnant le coup d'envoi de cette semaine d'hommages qui culminera avec les funérailles dimanche.

A 7h30 (13h30 en Suisse), soit une heure et demie avant le début de la cérémonie, de petits groupes convergeaient vers les trois points d'entrée de la place de la Révolution, où plusieurs centaines de personnes, tous âges confondus, patientaient déjà.

VIDÉO - La Havane se prépare aux hommages à Fidel Castro

Des centaines de milliers de personnes sont attendues sur la place de la Révolution à La Havane, vaste esplanade de 72.000 m2 où a souvent résonné la voix de Fidel Castro lors de ses tonitruants et interminables discours.

Sans l'urne de Fidel Castro

Contrairement à ce qui était attendu, l'urne contenant les cendres de l'ex-président cubain n'était pas présentée au public.

Dans la file d'attente, Pedro Alvarez, professeur d'université de 36 ans, est venu avec sa mère, effondrée. Lui-même, très ému, il tient un portrait de Fidel Castro : «Nous savons que notre +Comandante+ est passé à l'immortalité».

Après deux jours d'hommages dans la capitale, les cendres de Fidel Castro seront transférées de La Havane à Santiago de Cuba (pointe sud-est), lors d'une procession qui parcourra sur un millier de kilomètres 13 des 15 provinces cubaines de mercredi à samedi, avec la probable mobilisation de millions de personnes.

Point culminant des célébrations, les funérailles du «Comandante» se dérouleront dimanche à Santiago, berceau de la Révolution.

(AFP, ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!