Publié

MaigreurDes cyclistes toujours plus maigres

La dictature de la minceur règne sur le peloton. De nombreux coureurs imposent à leur organisme un régime violent, aux dégâts irréversibles.

par
Julien Caloz
Tom Boonen, devenu squelettique, sera le favori des classiques flandriennes.

Tom Boonen, devenu squelettique, sera le favori des classiques flandriennes.

imago sportfotodienst

En ce début de saison, Tom Boonen présente un taux de masse graisseuse qui avoisine les 5 %. C’est aussi le taux d’un malade du sida en fin de vie. Mais cette vérité scientifique n’empêche pas les coureurs de descendre même bien en dessous des 5 %, car rien ne doit freiner leur glorieuse progression. Le squelettique Michael Rasmussen le savait mieux que quiconque, qui comptait ses cornettes avant de les avaler, puis se débarrassait de son collier à chaque début de col «pour gagner 25 grammes»…

Votre opinion