Publié

IntempériesDes dizaines de caves inondées en Suisse orientale

La fonte des neiges et les chutes de pluie ont fait sortir plusieurs cours d'eau de leur lit en Suisse orientale, et, par là même, provoqué des inondations de dizaines de caves et de routes samedi et dimanche.

Une route inondée près d'Uznach (SG).

Une route inondée près d'Uznach (SG).

POLICE CANTONALE DE THURGOVIE

La police saint-galloise a enregistré environ 30 appels concernant des caves, commerces et étables inondés. Les pompiers ont dû pour leur part dégager des routes en enlevant des branches tombées des arbres, ainsi que de la neige, des pierres et des éboulis. Les hommes du feu ont effectué quelque 60 interventions.

En Thurgovie, la rivière Thur a débordé et a contraint les pompiers à fermer les sentiers pédestres longeant le cours d'eau. Aucun danger concret n'est toutefois à redouter, et les habitations ne courent aucun péril, rassure le porte-parole Daniel Meili.

Ce sont surtout les inondations de caves et de routes qui ont donné du travail aux pompiers. Au total, quelque 35 appels signalant des dégâts sont parvenus à la centrale d'urgence des forces de l'ordre thurgoviennes. En Argovie, les secours ont dû faire preuve de leur savoir-faire 25 fois pour les mêmes raisons.

Risque marqué d'avalanche

A Bâle, le service de navigation sur le Rhin a dû être suspendu. En cause, le haut niveau du fleuve.

Cette fonte du manteau neigeux à basse altitude contraste avec les grandes quantités de nouvel or blanc tombées en hauteur. Avec les congères, cet apport augmente le risque d'avalanche en montagne, qui atteint le degré 3 sur 5 - "marqué" - sur la majeure partie des Alpes.

131 km/h au Chasseral

L'après-midi et la nuit de samedi ont également été émaillées par de fortes rafales de vent. Les crêtes du Jura et les sommets montagneux isolés ont été particulièrement touchés. MeteoNews a mesuré une vitesse maximale de 155 km/h au Säntis (AI/AR/SG) et, en Suisse romande, 131 km/h au Chasseral (BE). Les valeurs de 60 à 90 km/h ont été fréquentes sur le Plateau.

Cette tempête "Alexander" a eu des conséquences spectaculaires à Wasserauen (AI). Une rafale y a soulevé du sol un vieux wagon de train samedi vers 23h30. Construit en 1886, il a été totalement détruit. La voiture était vide et n'était utilisée que comme pièce de musée dans des expositions, précise la compagnie Appenzeller Bahnen.

La situation s'est apaisée dimanche: le vent est tombé et les précipitations ont diminué. Le soleil s'est lui fait moins discret, avec des températures de près de 10 degrés au lac Léman, contre 3 à 4 en Suisse orientale. Au Tessin, le foehn a poussé le mercure jusqu'à quelque 16 degrés.

Lundi et mardi devraient se caractériser par une météo calme avec beaucoup de soleil et du brouillard par endroits sur le Plateau, annonce MeteoNews.

(ats)

Votre opinion