Actualisé 16.09.2013 à 21:26

MexiqueDes dizaines de morts en étau entre un ouragan et une tempête

Pris en tenaille par une tempête tropicale et un ouragan, le Mexique fait face à des pluies torrentielles et des glissements de terrain. Les intempéries ont fait au moins 34 morts.

1 / 22
Les intempéries qui ont frappé le Mexique la semaine dernière ont fait au moins 123 morts et 63 disparus.

Les intempéries qui ont frappé le Mexique la semaine dernière ont fait au moins 123 morts et 63 disparus.

Keystone
Le village de La Pintada (400 habitants), dans l'Etat de Guerrero, a été complètement détruit par une coulée de boue. (21 septembre 2013)

Le village de La Pintada (400 habitants), dans l'Etat de Guerrero, a été complètement détruit par une coulée de boue. (21 septembre 2013)

Keystone
On dénombre 68 disparus édans le village de La Pintada (400 habitants), dans l'Etat de Guerrero. ( 21 septembre 2013)

On dénombre 68 disparus édans le village de La Pintada (400 habitants), dans l'Etat de Guerrero. ( 21 septembre 2013)

Keystone

Au moins 34 personnes ont été tuées et plus de 8000 évacuées au Mexique en raison des intempéries provoquées par l'ouragan «Ingrid» et la tempête tropicale «Manuel». L'un est arrivé du golfe du Mexique et l'autre est attendu en provenance du Pacifique. Jamais le pays n'avait connu pareil phénomène.

Le dernier bilan officiel établi par les autorités fédérales faisait état de 22 morts, mais il est passé à 34 lundi après le décès de 12 personnes dans un glissement de terrain dans l'État de Veracruz, dans l'est du pays, a annoncé un porte-parole de la protection civile de l'État.

«Nous avons à ce moment 12 personnes tuées et entre sept et huit blessées» après un glissement de terrain survenu dans la localité d'Altotonga, a annoncé le porte-parole.

Le pays était toujours pris en tenaille lundi par la tempête tropicale Manuel sur sa côte Pacifique et l'ouragan Ingrid dans le Golfe du Mexique, devenu tempête tropicale lorsqu'il a touché terre dans la matinée.

Des milliers de déplacés

Alors que Manuel s'affaiblissait en s'éloignant des côtes lundi, Ingrid avançait dans les terres avec des vents de quelque 100 km/h accompagnés de fortes pluies. Selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami, Ingrid devrait progressivement s'affaiblir au cours des prochaines heures.

Les pluies et vents violents qui ont secoué depuis ce week-end plus de 20 des 32 États mexicains ont provoqué des inondations, des glissements de terrain et de violentes crues, qui ont endommagé de nombreux foyers et voies de communication. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été déplacées, principalement dans l'ouest du pays.

Effets combinés

Ces pluies diluviennes se sont abattues depuis dimanche en raison des effets combinés de la tempête, qui a touché terre dans la nuit, et de l'ouragan, attendu avec anxiété dans l'Etat de Tamaulipas, a confirmé le Service météorologique national (SMN). Plus de 20 des 32 Etats mexicains ont été frappés par le phénomène.

«Manuel» a touché terre près de la ville d'El Limon, rétrogradant au niveau de dépression tropicale, avec encore des vents de 55 km/heure et des rafales pouvant aller jusqu'à 75 km/heure.

«Ingrid» et ses vents de 150 km/heure se trouvait quant à lui dimanche à quelque 150 km au sud-est de La Pesca, dans l'Etat de Tamaulipas, se déplaçant à une vitesse de 11 kilomètres/heure. L'ouragan devait atteindre la terre lundi dans la matinée, selon le SMN.

Terres inondées

Dans l'Etat de Guerrero, où on enregistrait également plus de 2000 sinistrés, les pluies torrentielles ont provoqué de vastes inondations et quelque 21'000 habitations ont été privées d'électricité, a déclaré le service local de la Protection civile.

Dans cet Etat, six personnes ont péri dans un accident de la circulation provoqué par les intempéries, six autres ont été tuées par des glissements de terrain et des chutes de murs. Par ailleurs, deux malchanceux ont perdu la vie emportés par un cours d'eau.

Quelque 500 habitants ont dû quitter leur domicile à Acapulco, où le niveau de l'eau a atteint dans certains quartiers une hauteur d'un mètre, emportant des voitures. L'aéroport international a été isolé, la route qui y conduit ayant été coupée par un cours d'eau en crue.

Devant l'approche de l'ouragan vers les côtes de l'Etat de Tamaulipas, les autorités locales ont déclaré une alerte et organisé une opération pour évacuer les gens vivant dans des zones susceptibles d'être inondées.

Glissements de terrain

Dans l'Etat de Veracruz (est), les pluies causées par «Ingrid» ont entraîné l'évacuation de plus de 6000 personnes, a annoncé le gouverneur, Javier Duarte. Dans l'Etat de Puebla, trois hommes sont morts ensevelis par un glissement de terrain dans la localité de Tlatlauquitec.

Les traditionnelles cérémonies de l'Indépendance, qui devaient être célébrées dimanche soir dans tout le Mexique, ont été suspendues dans les localités côtières de l'Etat de Tamaulipas.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!