Publié

AmnistieDes dizaines de prisonniers politiques birmans libérés

Des dizaines de prisonniers politiques ont été libérés récemment, par vagues, en Birmanie. Au total, 93 personnes ont bénéficié de cette nouvelle amnistie, selon un responsable gouvernemental.

Des prisonniers birmans photographiés en 2011. Au total, 93 personnes ont bénéficié d'une nouvelle amnistie du régime.

Des prisonniers birmans photographiés en 2011. Au total, 93 personnes ont bénéficié d'une nouvelle amnistie du régime.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

Le gouvernement birman a relâché, en plusieurs vagues, des centaines de prisonniers politiques sur les plus de 2000 recensés avant le changement de régime en mars 2011.

Au total, 93 personnes ont bénéficié de cette nouvelle amnistie, selon un responsable gouvernemental qui n'a pas précisé s'il s'agissait de détenus politiques ou non.

«Nous avons la confirmation d'un total de 59 prisonniers politiques» libérés, a indiqué l'Association d'assistance aux prisonniers politiques de Birmanie (AAPP). «Autant que nous le sachions, au total, 30 prisonniers ont été libérés», a estimé de son côté l'organisation pro-démocratie Génération 88.

La dernière vague de libérations de plusieurs dizaines de prisonniers a eu lieu alors que le président américain Barack Obama arrivait à Rangoun pour une visite historique.

Sanctions européennes levées

Le nombre de ceux qui restent encore derrière les barreaux n'est pas clair. L'AAPP les estime toujours à plus de 200, alors que Human Rights Watch en dénombrait 240 juste avant ces libérations.

Cette nouvelle amnistie intervient au lendemain de la levée par l'Union européenne (UE) de toutes ses sanctions commerciales, économiques et individuelles à l'encontre de la Birmanie, à l'exception de l'embargo sur les armes.

Cette décision a été jugée prématurée par Human Rights Watch. L'organisation de défense des droits de l'homme craint que les Européens ne se soient privés d'un moyen de pression pour encourager le régime à poursuivre les réformes. Elle réclame notamment au préalable à la levée des sanctions la libération de tous les prisonniers politiques.

(ats)

Ton opinion