14.06.2018 à 13:48

ChypreDes dizaines de Syriens secourus en mer

Une embarcation avec 61 personnes à bord a été secourue au large de Chypre.

1 / 73
En Grèce, des habitants des îles égéennes ont manifesté contre des camps de migrants. (Mercredi 22 janvier 2020)

En Grèce, des habitants des îles égéennes ont manifesté contre des camps de migrants. (Mercredi 22 janvier 2020)

Keystone
Les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de campements installés dans la zone industrielle des dunes, à Calais, en France. Plusieurs centaines de migrants s'y trouvaient. (Mardi 3 décembre 2019)

Les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de campements installés dans la zone industrielle des dunes, à Calais, en France. Plusieurs centaines de migrants s'y trouvaient. (Mardi 3 décembre 2019)

AFP
L'équipage de l'Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, a recueilli 176 migrants naufragés au cours du week-end. (Lundi 14 octobre 2019)

L'équipage de l'Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, a recueilli 176 migrants naufragés au cours du week-end. (Lundi 14 octobre 2019)

AFP

Une soixantaine de Syriens à bord d'un bateau ont été secourus au large de l'île méditerranéenne de Chypre, a annoncé jeudi la police chypriote.

La police a indiqué que l'embarcation, qui arrivait en provenance de la Turquie, avait été interceptée mercredi soir au nord-ouest de l'île.

Cinquante-trois hommes, une femme et sept enfants ont été conduits dans un centre d'accueil près de la capitale Nicosie après avoir fait l'objet d'un contrôle médical, selon les autorités.

Des migrants cités par la police ont affirmé avoir payé des passeurs 2.000 dollars (environ 1.700 euros) par personne pour embarquer à bord de ce bateau depuis les côtes turques. La police a ajouté avoir arrêté un homme de 49 ans, soupçonné d'être un passeur, qui a été vu en train de sauter à l'eau.

Sonnette d'alarme tirée

Chypre, membre de l'Union européenne et distante d'une centaine de kilomètres des côtes syriennes, n'a pas reçu d'afflux massif de réfugiés syriens comme la Turquie ou la Grèce.

Depuis septembre 2014 cependant, plus de 1700 migrants ont atteint les côtes chypriotes à bord d'embarcations. Et les autorités de ce pays d'environ un million d'habitants tirent la sonnette d'alarme face au nombre croissant de demandes d'asile.

Selon des chiffres de l'ONU, Chypre se situe à la quatrième place des pays de l'UE s'agissant du nombre de demandes d'asile per capita.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!