Des écureuils «dodus et affamés» ruinent les illuminations 
Publié

États-UnisDes écureuils «dodus et affamés» ruinent les illuminations

L’enduit des raccordements électriques d’un parc urbain du Minnesota était trop au goût des rongeurs, pourtant déjà bien nourris.

par
JChC
Pour les écureuils du parc Mears, c’était Noël avant l’heure. 

Pour les écureuils du parc Mears, c’était Noël avant l’heure.

imago images/CSP_Kellyplz

Une horde d’écureuils «dodus et affamés» a ruiné les illuminations de Noël d’un parc du centre-ville de St-Paul, dans le Minnesota, rapporte l’agence AP.

Les faits remontent à l’an dernier mais les conséquences se manifestent pleinement pour les fêtes de Noël 2021. Les amis du parc Mears ont en effet renoncé à leur tradition festive parce que les écureuils ont rongé les fils des guirlandes l’hiver dernier et que le fournisseur a refusé de participer aux coûts de renouvellement du matériel, déplore le journal St. Paul Pioneer Press.

Il s’avère que les raccordements étaient enduits d’acide polylactique, un dérivé du sucre de maïs, dont les écureuils – pourtant fort gâtés par les visiteurs du parc – raffolent.

Pour tenter de combler le manque, l’association a décidé d’utiliser un projecteur pour simuler des flocons de neige et quelques éclairages au sol qui baignent les arbres en vert et bleu. Mais l’initiative ne convainc guère le voisinage dont certains membres se plaignent d’illuminations «trop anémiques». Bien que privés de dessert, les écureuils poursuivent leur vie de rongeurs comme si de rien n’était.

Votre opinion