Publié

CommunicationDes élus français dans une campagne pro-euthanasie

L'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) lance une campagne hors-norme à la veille des présidentielles.

par
Caroline Stevens

«M. le candidat, doit-on vous mettre dans un telle position pour faire évaluer la vôtre sur l'euthanasie ?» Balancé sur les affiches de la nouvelle campagne de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité, le slogan fait mouche. En mettant en scène Bayrou, Sarkozy ou encore Marine Le Pen, le président de l'ADMD Philippe Lohéac espère bien faire avancer le débat, selon le site du Parisien.

L'association indique que 94% des Français seraient favorables au «droit de mourir dans la dignité». Les pro-euthanasie espèrent réussir à faire passer un projet de loi au Parlement visant à dépénaliser l'auto-délivrance assistée. La campagne sera publiée dans les pages de la revue «Les Inrockuptibles» cette semaine; un rassemblement pour la légalisation du droit de mourir dans la dignité est prévu ce samedi 24 mars à Paris.

En Suisse, l'euthanasie passive se situe dans une zone grise et, à ce titre, n'est pas punissable par la loi. L'aide au suicide serait appliquée à sept malades en fin de vie sur dix, selon une récente étude de l'Université de Zürich. Les médecins évaluent le nombre de décès liés à cette pratique à plus de 60 000 par année.

Ton opinion